Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le voyageur français Nicolas Vanier réalisera un documentaire sur les loups et les cerfs

    Russie
    URL courte
    0 0 10

    TIOUMEN, 9 février - Alexandre Perestoronine, RIA Novosti. Le voyageur français Nicolas Vanier, parti dans une Odyssée sibérienne en traîneau à chiens, envisage de retourner en Sibérie pour réaliser un documentaire sur les loups et les cerfs, a appris RIA Novosti auprès du service de presse du gouverneur du District autonome des Khantys-Mansis.

    Tout au début du voyage, l'expédition n'avait pas trop de chance avec le temps qu'il faisait, il faisait froid et il y avait peu de neige. Mais les gens étaient toujours prêts à venir à notre secours, a indiqué M. Vanier au gouverneur Alexandre Filipenko, jeudi à Khanty-Mansiysk.

    Une vitesse relativement lente du traîneau a permis à l'aventurier de ressentir pleinement la beauté de la nature sibérienne, mais aussi la nature "profonde" de la Russie et de ses habitants, selon lui.

    "Le froid est mon ami", dit Nicolas Vanier en estimant que plus le froid est violent, plus la nature est belle, et même les chiens sont plus beaux.

    Pour sa part, le gouverneur du district a parlé au voyageur de la région, du rôle qu'elle joue dans l'économie russe, tout en exprimant son admiration pour le courage et la persévérance de l'explorateur et l'espoir que le voyage serait heureux et s'achèverait dans les délais prévus.

    "Je veux espérer que dans vos films et vos mémoires, vous vous souviendrez également de notre terre et de notre peuple", a indiqué M. Filipenko.

    L'équipe de l'Odyssée sibérienne comprend onze personnes. Le traîneau de Nicolas Vanier suit le chemin tracé par un groupe de ses coéquipiers qui partent un ou trois jours avant l'explorateur. Le Français voyage en toute indépendance, n'étant accompagné que des équipes des chaînes de télévision locales.

    L'Odyssée sibérienne a débuté le 2 décembre 2005 des rives du lac Baïkal pour s'achever le 19 mars 2006 sur la Place Rouge à Moscou. L'objectif essentiel de l'expédition est d'étudier le mode de vie et les perspectives de développement des peuples du Nord en préparant un documentaire.

    Images (Nicolas Vanier)

    Lire aussi:

    Poutine VS électromobiles: «Vous pensez que nous circulerons en traîneau?»
    Le gouvernement de la Crimée trouve absurdes les nouvelles accusations de Kiev
    Les scientifiques prédisent la séparation de l’Eurasie au niveau du lac Baïkal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik