Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou veut contacter le HAMAS par le souci d'empêcher une dégradation dans le règlement du conflit - LEAD

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    MOSCOU, 9 février - RIA Novosti. La volonté de Moscou de contacter les représentants du HAMAS est dictée par le souci d'empêcher une sérieuse dégradation dans le règlement palestino-israélien, a déclaré jeudi le porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine.

    "Notre intention d'effectuer des contacts avec les représentants du HAMAS est dictée avant tout par la volonté de la Russie de ne pas admettre une sérieuse dégradation de la situation dans le règlement palestino-israélien, de préserver la perspective de la progression du processus de paix sur la base de la "feuille de route", de poursuivre la recherche des solutions qui soient également acceptables pour l'Autorité palestinienne, pour Israël et pour la communauté internationale dans son ensemble", a indiqué le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID), en répondant à la question des médias à l'occasion de la déclaration du président russe Vladimir Poutine sur l'intention de la Russie d'inviter prochainement les dirigeants du HAMAS à Moscou.

    Et d'ajouter que Moscou estime nécessaire de respecter le choix du peuple palestinien à l'issue d'élections démocratiques libres.

    "Au cours des rencontres envisagées avec les représentants de la direction du HAMAS, nous nous proposons de contribuer à la mise en application des approches du "quartette" de médiateurs internationaux (Etats-Unis, Fédération de Russie, Organisation des Nations Unies et Union européenne) pour le règlement au Proche-Orient, approches qui ont été concertées à sa réunion de Londres le 30 janvier dernier", a noté Mikhaïl Kamynine.

    Comme l'a fait remarquer le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, ce dialogue avec le HAMAS se déroulera parallèlement avec ces contacts qui sont d'ores et déjà effectués avec cette organisation par les principaux pays de la régions, et avant tout par l'Egypte.

    "Nous n'y avons qu'un seul objectif, celui de faire connaître aux dirigeants du HAMAS le signal net et explicite de la communauté internationale sur la nécessité des décisions responsables qui répondent aux intérêts vitaux de tout le peuple palestinien et qui contribuent à la création d'un Etat palestinien indépendant et viable qui coexiste en paix et en sécurité avec Israël", a relevé le diplomate russe.

    La Russie a l'intention d'inviter prochainement les dirigeants du HAMAS à Moscou, a déclaré jeudi aux journalistes à Madrid Vladimir Poutine.

    "Nous nous trouvons en contact permanent avec le HAMAS, et cette invitation (à venir à Moscou) lui sera envoyé dans les jours qui viennent", a dit le président russe.

    "Aujourd'hui, il faut reconnaître que le HAMAS est arrivé au pouvoir en Palestine à l'issue d'élections démocratiques légitimes, et il faut respecter le choix du peuple palestinien", a souligné Vladimir Poutine.

    Mais, tout en respectant le choix du peuple palestinien, il faut rechercher des solutions acceptables pour ceux qui sont arrivés au pouvoir en Palestine, pour la communauté internationale et pour Israël, a fait remarquer le chef de l'Etat russe.

    Lire aussi:

    La diplomatie russe donne une impulsion à la réconciliation palestinienne
    La guerre va-t-elle reprendre entre Israël et la bande de Gaza?
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik