Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les ministres russe et espagnol des AE condamnent l'intolérance religieuse

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 10 février - RIA Novosti. Les ministres russe et espagnol des Affaires étrangères, Serguei Lavrov et Miguel Angel Moratinos, ont condamné l'intolérance religieuse dans un article commun publié vendredi par le quotidien Kommersant.

    Les chefs des diplomaties des deux pays évoquent les leçons à tirer de la crise provoquée par les caricatures du prophète Mahomet parues dans la presse occidentale.

    "La liberté de parole, est un des piliers de nos sociétés", elle ne peut être limitée que par la loi, mais les journalistes doivent se sentir personnellement responsables de ce qu'ils écrivent, affirment les deux ministres.

    Serguei Lavrov et Miguel Angel Moratinos soulignent néanmoins que "l'offense aux sentiments religieux ressentie par de nombreux musulmans ne justifie pas la violence". "Nous ne devons pas tomber dans le piège tendu par ceux qui, en agissant à partir de positions extrémistes, espèrent tirer profit de cette situation", estiment les auteurs.

    Des protestations pacifiques ont eu lieu dans plusieurs pays, indique l'article. "De nombreux leaders musulmans, comme, par exemple, Ali Al-Sistani, ont déploré la publication des caricatures tout en condamnant publiquement l'escalade de violence qui l'a suivie", lit-on dans l'article.

    Pour Serguei Lavrov et Miguel Angel Moratinos, le scandale des caricatures montre à quel point l'initiative de la création d'une Alliance des civilisations soutenue par le Secrétaire général de l'ONU en juillet 2005, sur proposition de la Turquie et de l'Espagne en vue de régler le problème de la coopération entre les diverses cultures, est opportune.

    L'Alliance des civilisations créera de nouveaux instruments de compréhension entre les communautés islamique et occidentale. Cette initiative vise à créer une large coalition contre l'extrémisme et l'intolérance, contre la vision simpliste des situations de conflit.

    "Nous ne pouvons pas admettre que ceux qui recourent à la violence et à la propagande de la haine remportent la victoire dans la lutte entre les idées. Cette méthode est d'avance vouée à l'échec", insiste l'article.

    Les ministres des Affaires étrangères de Russie et d'Espagne indiquent que leurs pays, de même que plusieurs autres Etats, ont été la cible d'actes terroristes sanglants perpétrés par des individus invoquant des mobiles religieux.

    "Cependant, nos citoyens savent distinguer entre les sentiments religieux et les manipulations dont ils peuvent faire l'objet de la part d'une minorité de fanatiques. Aucune religion ne propage la violence ou la haine. Les grandes religions sont incompatibles avec les appels à la violence et à la terreur, c'est pourquoi elles méritent le plus grand respect", déclarent les auteurs.

    La deuxième rencontre du Groupe de haut niveau de l'Alliance des civilisations se tiendra fin février à Doha, indiquent Serguei Lavrov et Miguel Angel Moratinos.

    "Nous espérons qu'elle sera l'occasion de progresser dans la voie de la formulation des problèmes politiques et autres découlant de l'incompréhension et de la méfiance mutuelle. Nous devons apprendre à identifier les valeurs communes qui nous aideront à définir notre politique commune en vue de mobiliser le plus grand nombre possible de Terriens aspirant au dialogue et à la tolérance", ont conclu les ministres des Affaires étrangères de Russie et d'Espagne.

    Lire aussi:

    Face aux contradictions US, Lavrov se réfère uniquement aux positions de Trump
    Trump veut des relations mutuellement bénéfiques avec la Russie
    Voyage au Proche-Orient: ce que Lavrov a convenu avec ses homologues du golfe Persique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik