Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le chef de la diplomatie norvégienne attendu en Russie

    Russie
    URL courte
    0 101
    MOSCOU, 10 février - RIA Novosti. Le ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Store, est attendu du 14 au 17 février en Russie pour débattre des problèmes de la pêche dans le secteur du Spitzberg et du partage des eaux en mer de Barents, a annoncé vendredi dans une interview à RIA Novosti le porte-parole officiel du ministère russe des Affaires étrangères (MID), Mikhaïl Kamynine.

    "Les deux parties examineront aussi les relations bilatérales. Il s'agira, entre autres, du partage des eaux en mer de Barents et de la pêche dans la zone du Spitzberg", a déclaré le porte-parole du MID.

    En Russie Jonas Gahr Store visitera Mourmansk, Saint-Pétersbourg et Moscou. Le programme de la visite prévoit des pourparlers au siège du ministère des Affaires étrangères et des entretiens avec le premier vice-premier ministre Dmitri Medvedev, le représentant du chef de l'Etat dans la Région fédérale du Nord-Ouest, Ilia Klebanov, la gouverneure de Saint-Pétersbourg, Valentina Matvienko, et le gouverneur de la région de Mourmansk, Iouri Evdokimov, a indiqué le diplomate.

    Une attention soutenue sera accordée au problème des investissements et à la coopération commerciale et économique entre la Russie et la Norvège, a-t-il ajouté.

    Les deux parties examineront notamment les moyens à engager pour augmenter le chiffre d'affaires des échanges commerciaux bilatéraux qui a atteint 2,17 milliards de dollars en 2005, et pour augmenter les investissements norvégiens dans l'économie russe.

    "L'accent sera mis sur les perspectives de l'exploitation conjointe des gisements pétrogaziers dans les mers arctiques", a souligné le porte-parole officiel de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    Des bombardiers russes survolent les mers de Barents et de Norvège
    Deux pêcheurs russes ont fêté Pâques à la dérive… dans les eaux norvégiennes
    Riyad: la visite du roi de l’Arabie saoudite en Russie sera «historique»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik