Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    ADM en Irak : Lavrov veut la transparence - LEAD

    Russie
    URL courte
    0 0 01

    MOSCOU, 13 février - RIA Novosti. Le rapport de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (COCOVINU) sur la présence/absence d'armes de destruction massive en Irak doit être soumis au Conseil de sécurité de l'ONU, a indiqué le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors de sa rencontre lundi avec Demetrius Perricos, président par intérim de la COCOVINU.

    Aucune des inspections n'a réussi à prouver que l'Irak possède des composants d'ADM ou des programmes de développement de telles armes, a souligné M. Lavrov, tout en soulignant l'importance de cette question vu la menace croissante de prolifération des ADM.

    Au cours de ses pourparlers avec Demetrius Perricos, le ministre russe des Affaires étrangères souhaite examiner les moyens de régler dans la transparence les questions en suspens, en se fondant sur les normes du droit international et les résolutions de l'ONU, afin d'éliminer les doutes à cet égard.

    "Nous soutenons vos efforts et vous accorderons le soutien nécessaire au sein du Conseil de sécurité de l'ONU", a relevé le chef de la diplomatie russe.

    Le président de la COCOVINU a également tenu des consultations au ministère russe des Affaires étrangères sur l'activité de la Commission en Irak et sur le "dossier du désarmement" irakien, selon le Département de l'information et de la presse du ministère.

    La Russie a confirmé la nécessité de clore le "dossier du désarmement" irakien par une résolution appropriée du Conseil de sécurité des Nations Unies.

    Dans ce contexte, les deux parties ont souligné l'importance de la coopération constructive de l'Irak avec les mécanismes internationaux d'inspection et de surveillance, la COCOVINU et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

    Elles ont également confirmé la nécessité de l'adhésion de l'Irak aux accords internationaux en matière d'interdiction et de non-prolifération des armes de destruction massive, en vertu des résolutions de l'ONU, ce qui contribuerait notamment à renforcer la sécurité dans la région, selon le ministère.

    Lire aussi:

    Condoleezza Rice: «les USA ont envahi l’Irak pour renverser Saddam Hussein»
    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    Moscou vérifie les infos sur la fuite des terroristes en Syrie et en Irak sous contrôle US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik