Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou juge prématuré de parler de report ou d'annulation des négociations avec l'Iran -LEAD

    Russie
    URL courte
    0 101

    MOSCOU, 13 février - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) estime qu'il est prématuré de parler du report ou de l'annulation des négociations avec l'Iran sur le problème nucléaire, a déclaré à RIA Novosti le directeur adjoint du département de l'information et de la presse du MID, Alexéi Sazonov.

    "Le ministère n'a reçu de la partie iranienne aucune notification officielle l'informant que pour une raison ou pour une autre les négociations fixées au 16 février à Moscou n'auraient pas lieu. Il est donc prématuré de parler du report ou de l'annulation des négociations", a-t-il dit.

    "Les propositions russes sur le programme nucléaire iranien tiennent toujours", a-t-il ajouté.

    Selon les informations parvenues de Téhéran, un représentant du gouvernement iranien avait annoncé lundi que les négociations de Moscou étaient reportées sine die.

    La Russie qui aide l'Iran à construire la centrale nucléaire de Bouchehr propose de dissiper les craintes de l'Occident en implantant une coentreprise d'enrichissement d'uranium sur le territoire russe.

    L'Iran, pour sa part, s'efforce de se doter d'un cycle nucléaire énergétique complet comprenant le recyclage du combustible usé dans ses centrales nucléaires sur son propre territoire.

    Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux craignent que cela ne permette aux Iraniens de créer en secret l'arme nucléaire tandis que Téhéran insiste sur le caractère exceptionnellement pacifique de son programme.

    Lors de la sa visite à Moscou en janvier, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale d'Iran, Ali Larijani, avait jugé la proposition russe en principe positive, en déclarant toutefois qu'elle nécessitait des corrections. Des pourparlers avaient alors été proposés à l'Iran pour le 16 février à Moscou.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Le leader spirituel iranien cite la condition du retrait de l’accord sur le nucléaire
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik