Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Géorgie-Ossétie du Sud : création d'un groupe de travail pour le règlement de la crise

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 13 février - Andréi Malychkine, RIA Novosti. L'idée de la création d'un groupe de travail osséto-géorgien chargé de l'élaboration d'un programme conjoint de règlement du conflit sera examinée par la Commission mixte de contrôle à Vienne les 20 et 21 février, a annoncé lundi le chef de la partie sud-ossète de la CMC, Boris Tchotchiev.

    La partie sud-ossète a donné son accord pour participer à la rencontre des coprésidents de la CMC après avoir "obtenu de la Géorgie la promesse que la commission examinera à Vienne le problème de la création d'un groupe de travail chargé d'élaborer un programme conjoint de règlement du conflit osséto-géorgien", a dit par téléphone de Tskhinvali le chef-adjoint du gouvernement de l'Ossétie du Sud.

    "Nous avons également proposé d'étudier la possibilité d'organiser une rencontre des hauts dirigeants politiques de la Commission mixte de contrôle et une rencontre des ministres de l'Intérieur des trois parties", a-t-il ajouté.

    La Commission se penchera aussi, selon le vice-premier ministre sud-ossète, sur "la réalisation des projets économiques et la remise en état des ouvrages d'infrastructure dans la zone du conflit".

    La partie géorgienne se propose de demander le remplacement du commandant de la Force de paix, Marat Koulakhmetov, qu'elle accuse d'incapacité à s'acquitter de sa mission" mais l'Ossétie du Sud s'y oppose de façon catégorique", a annoncé Boris Tchotchiev.

    "Non seulement il ne faut pas remplacer Koulakhmetov mais je pense que nous allons proposer au ministère russe de la Défense de lui décerner la plus haute décoration politique pour ne pas avoir cédé à la provocation de la Géorgie et avoir prévenu ainsi un conflit", a dit l'homme politique sud-ossète.

    "Le remplacement du commandant de la Force de paix est décidé de façon collégiale. Tout porte à croire que les délégations sud-ossète et russe à la Commission mixte de contrôle seront contre", a-t-il estimé.

    Interrogé sur le problème des visas pour les soldats russes déployés dans la zone du conflit au sein de la Force de paix, Boris Tchotchiev a fait remarquer que "cette question n'a pas encore été posée au niveau des coprésidents de la Commission".

    Le ministre géorgien de la Défense, Irakli Okrouachvili, avait annoncé antérieurement que la Géorgie introduisait l'obligation pour les soldats russes d'obtenir un visa d'entrée dans le pays.

    Le porte-parole de la diplomatie russe Mikhaïl Kamynine, avait pour sa part déclaré que la Russie était prête à examiner avec la Géorgie la question des visas pour les soldats de la paix, dans le cadre de la Commission mixte de contrôle.

    "La Géorgie a le droit de poser cette question. Elle est neuve pour la Russie et nous sommes prêts à en débattre avec la Géorgie dans le cadre de la Commission mixte de contrôle", avait dit Mikhaïl Kamynine.

    La dernière réunion de la CMC a eu lieu fin décembre 2005 à Moscou.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik