Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Un règlement sur le Kosovo sans l'avis de Belgrade serait précaire (Kossatchev)

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 14 février - RIA Novosti. Si une décision sur le statut du Kosovo est adoptée dès à présent, elle sera fragile, a estimé mardi au cours d'une conférence de presse à Moscou Konstantin Kossatchev.

    "Si une décision sur le statut du Kosovo est adoptée dès à présent - et tout porte à croire qu'il s'agirait d'octroyer son indépendance au Kosovo -, cette décision sera fragile", a déclaré le président du Comité pour les Affaires internationale de la Douma d'Etat (Chambre basse du Parlement russe).

    Cela s'explique par le fait qu'une telle décision sur le statut du Kosovo ne tiendra pas compte de l'avis de Belgrade et ne règlera pas non plus les problèmes des Serbes du Kosovo, selon le député.

    Qui plus est, a fait remarquer Konstantin Kossatchev, un règlement boiteux de la situation au Kosovo ne manquerait pas de se répercuter sur la solution des problèmes similaires dans d'autres régions. "Cela ne se rapporte pas uniquement à l'Abkhazie et à l'Ossétie du Sud, mais aussi au Haut-Karabakh, à la Transnistrie et à Chypre-Nord".

    Et d'ajouter que la solution du problème du Kosovo doit donner la réponse à l'éternelle question: "Qu'est-ce qui est plus important - l'intégrité territoriale d'un Etat ou le droit d'une nation à l'autodétermination?".

    "Lénine a répondu à cette question, mais la pratique contemporaine ne donne pas de réponse explicite", a dit le député.

    Lire aussi:

    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Pourquoi ce qui a été autorisé pour le Kosovo ne l’est-il pas pour la Catalogne?
    Le Kosovo, premier «exportateur» de terroristes européens au Moyen-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik