Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Arriérés de salaires en Sibérie: plus de 1 milliard de roubles

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    NOVOSSIBIRSK, 27 février - Maxime Kochmartchouk, RIA Novosti. Les arriérés de salaires dans les entreprises de diverses formes de propriété de la Région fédérale de Sibérie dépassent 1 milliard de roubles (un euro équivaut à 33,33 roubles), a fait savoir Valentin Simoutchenkov, substitut du procureur général de la Région fédérale de Sibérie qui a pris la parole lundi à une réunion des employés des organes du parquet à Novossibirsk.

    "Le non-paiement des salaires est un problème grave", a-t-il dit.

    Selon lui, d'après les seules données officielles, le 1er janvier 2006, les arriérés de salaires ont atteint 1 milliard 372 millions de roubles et cette somme s'est accrue en janvier de 27%.

    Une situation très pénible s'est créée dans plusieurs entreprises, y compris celles où l'Etat détient le bloc de contrôle. "Cela ne devrait pas se produire, mais le fait est là", a-t-il dit.

    Les faillites incessantes entraînent des retards dans le versement des salaires. Le procureur doit comprendre l'origine des faillites: les raisons objectives, la gestion incompétente, le gaspillage ou le repartage de la propriété.

    Le substitut du procureur a invité à limoger les directeurs des entreprises inconsistantes.

    "Il se peut que ce soient des personnes respectables dans les régions, mais cela ne veut pas dire qu'elles peuvent enfreindre sans cesse les droits de dizaines et de centaines de leurs compatriotes", a dit Valentin Simoutchenkov.

    Selon lui, certaines entreprises ne rendent pas compte de leur activité au service des statistiques. Nombre d'entre elles évitent de le faire, ou bien elles présentent de fausses données.

    Valentin Simoutchenkov juge nécessaire de poursuivre en justice les coupables. Ces deux dernières années, grâce à la participation active de la justice, les arriérés de salaires se sont réduits de 2 milliards de roubles.

    Lire aussi:

    Derrière les élections, le spectre des «réformes» Macron
    Les salaires de Daech révélés par Sputnik
    Ce casse-tête de Léon Tolstoï rend fous les internautes, et vous?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik