Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Hydro Aluminium cherche un site en Russie pour y ériger une aluminerie

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 17 mars - RIA Novosti. La société norvégienne Hydro Aluminium, troisième plus gros producteur mondial, envisage de construire une usine dans la partie européenne de la Russie. Sa capacité serait de 600.000 tonnes d'aluminium par an, les investissements se monteraient à 2 milliards de dollars, selon Gazeta.ru. Cependant, des experts pensent que ce projet ne serait pas justifié sur le plan économique.

    Hydro recherche un site dans trois régions, celles de Saint-Pétersbourg, de Mourmansk et de Volgograd. L'usine devrait commencer à tourner en 2010. Pour le chef du département analytique de la société d'investissement Financial Bridge, Stanislav Klechtchev, le coût du projet serait de l'ordre de 1,5-2 milliards de dollars.

    Si le projet était réalisé, il serait profitable tant à Hydro qu'à RAO EES (Electricité de Russie), soulignent les analystes. "Hydro pourra réduire ses frais de production tandis que grâce à la participation de la société norvégienne RAO EES sera en mesure d'accélérer la construction de nouvelles centrales hydroélectriques (Touroukhanskaïa et Bogoutchanskaïa).

    La présence d'Hydro n'aura aucune incidence sur Rousal et Soual. Ces deux compagnies ont leur propre programme de développement et leurs capacités de production sont implantées en Sibérie orientale.

    Les experts mettent en garde: en principe le projet norvégien est réalisable, mais son dossier d'opportunité suscite des interrogations. Hydro ne veut pas installer son usine en Sibérie orientale où seront construites la plupart des centrales électriques russes nouvelles du moment que le principal marché d'écoulement de ses produits se trouve en Europe. "Hydro a opté pour un schéma foncièrement nouveau, dit Stanislav Klechtchev. Cette société souhaite construire une aluminerie dans la partie européenne de la Russie, l'électricité étant acheminée par ligne HT en courant continu".

    Cependant, selon les prévisions de RAO EES, dès 2008 la production d'électricité en Russie sera inférieure à la consommation, fait remarquer Dmitri Parfenov, analyste de la société de placement Prospekt. Et cela concernera en premier lieu la partie européenne du pays. "En outre, cette région est dépourvue des matières premières nécessaires que sont la bauxite et l'alumine. Il faudra donc les faire venir de la presqu'île de Iamal ou encore d'Afrique".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik