Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Mémorandum Gazprom-Chine sur les fournitures de gaz: vers un marché mondial du gaz (experts)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 22 mars - RIA Novosti. La signature d'un mémorandum sur les fournitures par Gazprom de gaz à la Chine est un pas important vers la formation d'un marché mondial du gaz.

    Le mardi 21 mars, le géant gazier russe Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNCP) ont signé un mémorandum sur les fournitures de gaz naturel à la République populaire de Chine. Des experts en énergie interrogés par RIA Novosti commentent cet événement.

    Cet accord aura un impact positif sur l'image politique et économique de l'Etat russe, a indiqué le président du sous-comité de la Douma d'Etat (chambre basse du parlement russe) pour le gaz Evgueni Zaïachnikov, en commentant la signature du document. La création d'un marché mondial du gaz est un des éléments essentiels de la sécurité énergétique globale, selon lui.

    La diversification des marchés de la consommation renforce les positions des producteurs, a-t-il aussi indiqué. A l'heure actuelle, il existe trois marchés gaziers: les Etats-Unis, l'Europe et la région Asie-Pacifique. L'accord russo-chinois contribuera au développement de ce dernier marché.

    Le gaz étant la principale source d'énergie du XXIe siècle, il est rassurant que la Russie s'implante sur le marché gazier de la région Asie-Pacifique, ceci impulsera le développement de l'industrie gazière russe, estime le scientifique.

    Cet événement représente une percée dans les relations entre la Chine et la Russie, car la consommation d'énergie en Chine ne fera qu'augmenter alors que le marché gazier de ce pays est sous-développé pour le moment, a pour sa part estimé le directeur adjoint de l'Institut d'études énergétiques Vladimir Likhatchev.

    La fourniture de gaz russe à la Chine est une bonne réponse aux démarches de l'Europe en matière de sécurité énergétique dans le cadre du G8, selon lui.

    La signature du mémorandum russo-chinois ne lèse pas les intérêts des Européens, estime Natalia Volynskaïa, directrice de l'Institut indépendant du combustible et de l'énergie.

    La mise en oeuvre de ce projet permettra de développer l'économie de la Sibérie orientale, a-t-elle souligné.

    Lire aussi:

    La Chine souhaite importer plus de gaz russe
    Le gaz russe serait livré en Chine plus tôt que prévu
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik