Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le CMTV s'attend à une explosion du tourisme en Russie

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 22 mars - RIA Novosti. Le Conseil mondial du tourisme et des voyages (CMTV) a remis mardi au gouvernement russe et à l'Agence fédérale pour le tourisme un rapport annonçant que la Russie rejoindrait le groupe des grands pays touristiques d'ici à 2016, écrit le Kommersant.

    Selon les prévisions du CMTV, au cours de la décennie à venir l'industrie touristique se développera plus rapidement en Russie qu'à l'intérieur de l'Union européenne. De leur côté, les représentants de l'Agence fédérale russe pour le tourisme doutent que la branche puisse se développer aussi rapidement.

    Après avoir évalué tous les aspects de la demande sans recourir aux standards sectoriels mais sur la base des indices macro-économiques, le CMTV l'a comparée avec les autres secteurs économiques de la Russie et à la situation dans l'ensemble de l'économie du pays. Les auteurs du rapport constatent que l'industrie touristique en Russie est certainement sous-estimée.

    Le CMTV pense que pratiquement tous les indices du secteur touristique russe progresseront plus rapidement que dans l'UE. Au cours des dix années à venir la part du secteur russe du tourisme et des voyages dans le PIB progressera annuellement de 6,4% (de 3,1% dans l'UE). En 2016, le tourisme devrait entrer pour 9,1% dans le PIB russe. Les pronostics sont un peu moins optimistes en ce qui concerne la croissance de l'emploi dans la branche: le nombre d'emploi augmentera de 1,5% l'an tout comme dans l'UE (de 7,7% en 2016 contre 13% dans l'UE).

    L'optimisme du CMTV rend perplexe le président de l'Union russe de l'industrie touristique, Sergueï Chpilko. Celui-ci a déclaré qu'en 2005 on avait enregistré un recul du tourisme en provenance de l'étranger (de 16% selon l'Agence russe des statistiques) et une baisse de 3,5% du tourisme hors-frontières. "Pour le moment on ne saurait évoquer un essor du tourisme", constate-t-il.

    La directrice adjointe de l'Agence fédérale pour le tourisme, Natela Chenguelia, a déclaré que le rapport du CMTV était "intéressant et important pour nous et les investisseurs", mais que de nombreux chiffres figurant dans le document étaient pour elle sujets à caution. Par exemple, pour 2006 le Conseil estime à 7,8% la part du tourisme dans le PIB. "Pour l'Agence fédérale pour le tourisme, cette part est de 3,5-4%, rétorque-t-elle en qualifiant de "contradictoire" l'exposé des tendances dans le secteur.

    Le Conseil mondial du tourisme et des voyages a son siège à Londres, il regroupe une centaine de grands transporteurs mondiaux, de chaînes hôtelières et d'agences de voyages.

    Lire aussi:

    "Vous n'êtes pas les bienvenus", rejet du tourisme de masse en Europe
    Les pires destinations touristiques du monde
    Quand Game of Thrones booste le tourisme islandais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik