Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Six ministres des Affaires étrangères se rencontrent à Berlin pour examiner le dossier nucléaire iranien

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 mars - Ivan Zakhartchenko, RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et ses homologues de la troïka européenne (Grande-Bretagne, France, Allemagne), des Etats-Unis et de la Chine, se retrouveront jeudi à Berlin pour se pencher une nouvelle fois sur le dossier nucléaire iranien.

    C'est seulement mardi que le chef de la diplomatie russe avait annoncé aux journalistes qu'il se rendrait à Berlin. La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, avait annoncé sa participation un jour plus tôt.

    Les participants à la conférence devraient s'entendre sur le langage à utiliser avec l'Iran. Les pays occidentaux craignent que le programme nucléaire de Téhéran ne serve qu'à masquer des recherches en vue de créer l'arme nucléaire. Ce que nie catégoriquement l'Iran. Néanmoins les suspicions sont confortées par les déclarations des autorités iraniennes selon lesquelles elles souhaitent être totalement indépendantes dans ce secteur et que pour ce faire elles entendent enrichir de l'uranium sur leur territoire.

    Selon la presse iranienne, Téhéran envisage d'allouer 213 millions de dollars à la construction de deux centrales nucléaires dans la ville portuaire de Buchehr. L'un de ces ouvrages est en voie de réalisation avec le concours technique de la Russie.

    On sait que Moscou a proposé à l'Iran de créer en Russie une entreprise mixte d'enrichissement d'uranium. Sergueï Lavrov a indiqué que cette proposition restait valable mais que Téhéran devait répondre aux questions concernant le programme antérieur de l'Iran de manière à convaincre la communauté internationale de son caractère civil.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Nucléaire iranien: Netanyahu demande une "ligne rouge"
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik