Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Baisse de 0,7% de l'indice RUXX

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 mars - RIA Novosti. L'indice RUXX (Russian Industrial Leaders Index) a reculé de 0,7% mercredi 29 mars pour descendre à 602,46 points.

    Calculé à compter du 1er janvier 2006 en dollars US, l'indice est disponible dans les systèmes commerciaux mondiaux depuis le 1er février 2006. Sa valeur initiale est fixée à 500 points.

    A la clôture du 29 mars l'indice NASDAQ a bondi de 1,45%, à 2337,78 points, le DIJA a progressé de 0,55%, à 11215,70 points, le FTSE a fini en hausse de 0,40%, le DAX de 0,41% et le CAC 40 de 0,59%.

    RUXX est un indice économique général des compagnies russes, dont les instruments de paiement (actions, instruments dépositaires) se négocient sur les places mondiales (New York Stock Exchange, London Stock Exchange, NASDAQ, AMEX). L'indice RUXX est calculé comme le poids de l'action dans la capitalisation boursière du marché sur la base de la journée de travail de 24 heures qui s'achève à 17h30, heure de New York. Les valeurs de l'indice sont publiées tous les jours à 17h55, heure de New York, dans le système Dow Jones ITC 2.1 data feed, Chicago Board of Trade (CBOT). La capitalisation et le poids de l'action sont revus tous les trimestres.

    A ce jour, l'indice RUXX regroupe 12 sociétés russes dont les titres sont cotés à l'étranger: Wimm-Bill-Dann (NYSE), Mechel (NYSE), Tatneft (NYSE, LSE), Gazprom (LSE), Lukoil (LSE), Novatek (LSE), Rambler Media Group (LSE), MTS (NYSE), Rostelecom (LSE, NYSE), Vympelkom (NYSE), AFK Sistema (LSE), Golden Telecom (NASDAQ), Sourgoutneftegaz (LSE), Norilski Nickel (LSE, Nasdaq), Mosenergo (LSE, NYSE), Complexe métallurgique de Novolipetsk (LSE), RAO EES Rossii (LSE, NYSE).

    Lire aussi:

    La bulle explose: le marché américain s'effondre, les investisseurs fuient
    Les bourses américaines plongent et entraînent une dégringolade en Asie et en Europe
    Le risque de destitution de Trump fait trembler les bourses US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik