Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    ALROSA évincée de l'héritage yakoute de Ioukos

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 mars - RIA Novosti. Les autorités de la Yakoutie ne veulent pas partager l'héritage de Ioukos avec ALROSA dont elles vont perdre le contrôle en raison de la reprise du monopoliste du diamant par le centre fédéral.

    Selon le Kommersant, Sakhatransneftegaz, dont le capital social appartient dans sa totalité au gouvernement régional, s'apprête à contester devant la cour d'arbitrage la récente acquisition par ALROSA de 50,38% des actions de Sakhaneftegaz, société contrôlée auparavant par la compagnie pétrolière de Mikhaïl Khodorkovski.

    Il s'agit d'une tentative de priver ALROSA d'une partie de ses voix à l'assemblée extraordinaire de Sakhaneftegaz le 8 avril sous prétexte que le monopoliste du diamant n'a pas fait d'offre pour acheter une part de cette société par actions dépassant 30% de son capital social. Cela permettra aux opposants de faire entrer leurs candidats au conseil des directeurs de Sakhaneftegaz.

    ALROSA rejette toutes les accusations de mépris des droits des actionnaires. Son conseiller Pavel Khokhlov explique la situation par "l'intention du management de Sakhaneftegaz et de Sakhatransneftegaz de dissimuler l'aliénation d'actifs de Sakhaneftegaz et de ses filiales".

    Selon une source au parlement yakoute, l'entourage du président de la Yakoutie, Viatcheslav Chtyrov, ne veut pas qu'ALROSA participe au partage de l'héritage de Ioukos parce que cette société est en train de passer sous le contrôle du centre fédéral.

    Jusqu'à présent, les autorités yakoutes ont salué en paroles la diversification de l'activité de la plus grande société de Yakoutie. Cependant, lorsqu'ALROSA est devenue actionnaire de Sakhaneftegaz, elle a commencé à avoir des problèmes. Par exemple, le 17 février, deux experts invités pour établir la situation financière de Sakhaneftegaz, ont été passés à tabac à Yakoutsk.

    L'implication des autorités locales dans le conflit des actionnaires de Sakhaneftegaz a été en fait confirmée par le service de presse de Viatcheslav Chtyrov. "Naturellement, l'activité de Sakhatransneftegaz est contrôlée par le ministère de la gestion des biens publics de Yakoutie", a déclaré au Kommersant l'attaché de presse du président yakoute, Diouloustan Ivanov.

    Lire aussi:

    Deux diamants rarissimes retrouvés en Iakoutie
    «La réalisation ultime» des tailleurs de diamant russes a trouvé son acheteur
    Un diamant russe d’une clarté extraordinaire présenté à New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik