Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    New Delhi évince Moscou en Asie centrale

    Russie
    URL courte
    0 01
    MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti. Petit à petit la Russie voit ses positions s'effilocher en Asie centrale, écrit la Nezavissimaïa gazeta.

    Les autres participants au triangle stratégique Russie-Inde-Chine ont eux aussi pris goût au jeu géostratégique. New Delhi a joué son premier coup. Le groupe de 12 mig-29 qui à la fin de cette année sera déployé à la base aérienne "Aïni" au Tadjikistan aura plus fière allure que le détachement de cinq Su-25 d'assaut russe basé à Douchanbe. L'année dernière les Indiens ont entrepris la modernisation de la base, ils y construisent trois hangars.

    "Aïni" sera la première base indienne à l'étranger. Ce qui pourrait signifier que l'Inde entend devenir une superpuissance régionale et aussi appliquer une politique militaire indépendante.

    Des exercices conjoints des forces aériennes indiennes et américaines ont eu lieu récemment. Washington a levé l'embargo sur les livraisons d'armes à l'Inde, une mesure prise après les essais nucléaires indiens. Maintenant New Delhi pourrait considérer qu'il n'est plus dépendant des fournitures d'armements russes et décider de défendre ses propres intérêts géopolitiques.

    Le Tadjikistan intéresse l'Inde pas seulement du point de vue des conditions propices que ce pays offre pour l'entraînement des pilotes. Pour lui il constitue une base stratégique aux frontières septentrionales du Pakistan. Mais ce qui est essentiel, c'est que l'Asie centrale est devenue une zone d'intérêts stratégiques pour de nombreux pays dépendants des livraisons d'hydrocarbures d'Eurasie. En effet, il y a là des gisements de pétrole et de gaz naturel en exploitation et potentiels, des réserves de minéraux y sont prospectées. Les Etats-Unis, l'Union européenne, la Chine et le Pakistan eux aussi ont des visées sur cette zone d'influence russe traditionnelle. L'Inde a donc bien fait comprendre aux concurrents qu'elle aussi s'intéressait à cette région.

    Lire aussi:

    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    L’Inde renforce sa présence militaire à la frontière chinoise. Et la réaction de Pékin?
    Nouvelle route de la soie: l'Inde boude le forum chinois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik