Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Transneft pourrait devenir un holding de transport multiforme

    Russie
    URL courte
    Energie (98)
    0 0 0

    MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti. Transneft pourrait devenir tout prochainement un holding de transport multiforme, selon le quotidien Vremia novostei.

    Les fonctionnaires gouvernementaux étudient la possibilité de réunir sous une même direction toutes les entreprises publiques impliquées dans le transport d'hydrocarbures.

    Ils proposent de mettre sous le contrôle de Transneft la société Transnefteprodoukt (propriété à 100% de l'Etat) et le paquet d'actions (24%) du Consortium d'oléoducs de la Caspienne (KTK), ainsi que des sociétés dont l'activité n'avait tout récemment encore rien de commun avec celle de Transneft, à savoir la société SG-Trans (transport et stockage de gaz liquéfié) appartenant à l'Etat et 20% des actions de Volgotanker qui, l'année dernière, a transporté un tiers des produits pétroliers exportés par voies fluviales.

    L'existence de ce plan a été confirmée par des représentants du Kremlin et du gouvernement qui, cependant, divergent sur les détails. L'un d'entre eux doute que SG-Trans puisse être concerné par l'affaire et un autre que le paquet d'actions du KTK puisse être donné en gestion à Transneft.

    Il y a trois semaines, un nouveau directeur général a été placé à la tête de SG-Trans: Sergueï Nikitaïev, ex-directeur adjoint de l'Agence fédérale de transport ferroviaire. De surcroît, l'entreprise figure sur le plan prévisionnel des privatisations de 2006. Son coût approximatif, établi par le gouvernement, s'élève à 800 millions de dollars.

    En ce qui concerne le KTK, les fonctionnaires ont proposé tout récemment de transmettre à Transneft le paquet d'actions appartenant à l'Etat. Le KTK avait été créé par les gouvernements russe, kazakh et d'Oman, ainsi que plusieurs compagnies pétrolières privées pour transporter le pétrole russe et kazakh du gisement de Tenghiz (Kazakhstan) à Novorossiïsk (mer Noire). Comme ce n'est pas un représentant de Transneft qui a été nommé récemment directeur général du consortium mais le directeur général adjoint de Zaroubejneft, compagnie sans participation au projet, les représentants de certains ministères laissent entendre en privé que l'idée de transférer la part de l'Etat dans le KTK à Transneft a été abandonnée.

    Dossier:
    Energie (98)

    Lire aussi:

    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    Les USA durcissent les sanctions contre des citoyens et entreprises russes
    Les producteurs pétroliers se séparent peu à peu du dollar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik