Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Scandales en série au concours "Mrs Univers 2006" à Saint-Pétersbourg

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    Le diadème destiné à la plus belle femme mariée de la planète avait été confisqué à la douane. Ce n'est qu'à la veille du show que la couronne en or blanc sertie de diamants a été récupérée, mais un autre problème s'est posé.

    MOSCOU, 4 mai - RIA Novosti. Le début du concours "Mrs Univers 2006" ne promettait rien de bon. Le diadème destiné à la plus belle femme mariée de la planète avait été confisqué à la douane. Ce n'est qu'à la veille du show que la couronne en or blanc sertie de diamants, d'une valeur de près de 30.000 dollars, a été récupérée, mais un autre problème s'est posé.

    20 des 54 gagnantes des concours de beauté nationaux n'ont pu entrer à Saint-Pétersbourg à cause du refus de leur délivrer les visas russes. Celles qui ont eu la chance d'arriver sur les rives de la Néva n'ont pas connu de difficultés: elles ont dansé, cuisiné toutes sortes de plats, joué au bowling et au hockey et, c'est là l'essentiel, se sont entraînées du matin jusqu'au soir en vue de se préparer au show final prévu pour le 29 avril.

    La première étape s'est déroulée sans incidents: le concours du costume le plus original. Les sympathies du jury ont alors été gagnées par la Russe Sofia Arjakovskaïa, habillée en tsarine de la célèbre comédie "Ivan Vassilievitch change de profession", et la jeune fille du Kenya, unique participante noire. Le titre de consolation "Mrs Congeniality" a été attribué à la Bolivienne âgée de 46 ans pour sa décision courageuse de se présenter parmi les participantes ayant l'âge de ses filles.

    Ensuite, des choses invraisemblables se sont produites sur la scène. Au moment culminant, lorsqu'on annonçait les gagnantes du concours sous de vifs applaudissements, une fillette en costume d'ange est descendue du plafond et a déposé la couronne de "Mrs Univers 2006" sur la tête d'Andrea Bermudez Romero, représentante du Costa Rica. Mais la jubilation des admirateurs de la Costaricaine n'a duré que trois minutes. Selon la version officielle, il s'agissait d'une faute de traduction: en réalité, la candidate du Costa Rica occupait la deuxième place, alors que le grand prix avait été attribué à la ballerine russe Sofia Arkakovskaïa, épouse du copropriétaire de la compagnie "Houille russe" et ex-candidat à la présidence en Bachkirie Serguei Veremeïenko. Qui plus est, Sofia Arjakovskaïa est âgée de 18 ans, alors que le concours est destiné à des femmes d'un âge plus avancé.

    Annonçant l'erreur, l'Américain David Marmell, directeur du concours, a exigé la répétition du moment culminant. La couronne a donc été enlevée à Andrea Bermudez Romero et mise sur la tête de la candidate russe. Cela a suscité le mécontentement du public et les protestations de la plupart des participantes au concours qui ont refusé ostensiblement de sortir à nouveau sur la scène.

    On dit que les débuts sont toujours difficiles, mais cela n'excuse en rien les organisateurs du concours. Après un tel fiasco, il est peu probable que le concours "Mrs Univers" revienne en Russie.

    Lire aussi:

    La plus belle fille de l’Univers a été élue à Las Vegas
    Environmental Photographer of the Year 2017: les gagnants et les finalistes
    La gagnante et les finalistes du concours de beauté Miss Russie 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik