Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Ioukos en faillite: ouverture d'une enquête judiciaire pour "escroquerie"

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 8 août - RIA Novosti. Le parquet général russe a ouvert mardi une enquête judiciaire pour "escroquerie" en raison des irrégularités présumées relatives à la mise en faillite de la compagnie pétrolière Ioukos.

    "Une enquête judiciaire a été ouverte pour escroquerie en groupe organisé à grande échelle", a précisé le parquet général.

    Les enquêteurs pointent du doigt la société Yukos Capital S.A.R.L., l'un des principaux créanciers engagés dans la procédure de mise en faillite. Selon le parquet, des crédits accordés à Ioukos et à ses filiales (Yuganskneftegaz, Samaraneftegaz, Tomskneft, Yukos Vostok Trade et Energotrade) pour un montant global de plus de 4,5 milliards de dollars auraient été acquis par Yukos Capital S.A.R.L. par le biais de plusieurs personnes morales affiliées à Ioukos, y compris domiciliées à l'étranger.

    "En 2001-2003, Ioukos et ses filiales ont organisé une vente fictive à bas prix d'importantes quantités de produits pétroliers aux compagnies Fargoil et Ratibor qui les ont revendues au prix du marché. En canalisant les recettes par le biais d'une série d'actifs affiliés, elles ont fini par présenter ces fonds comme des crédits accordés à Ioukos et à ses filiales", a indiqué un responsable du parquet général.

    A l'heure actuelle, les enquêteurs procèdent à des saisies de documents auprès des compagnies intéressées, interrogent des employés et vérifient les comptes de Yukos Capital S.A.R.L.

    Lire aussi:

    Les actifs du holding spatial russe débloqués en France
    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    La justice française débloque 300 M EUR dus par Arianespace à Roskosmos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik