Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Arrestation d'officiers russes en Géorgie: une provocation (ambassade russe à Tbilissi)

    Russie
    URL courte
    Escalade des tensions Moscou-Tbilissi (101)
    0 0 0

    L'ambassade russe à Tbilissi voit dans les actes des structures de force de la Géorgie une provocation et exprime sa protestation la plus résolue contre l'arrestation de quatre militaires russes, peut-on lire dans sa note adressée mercredi au MAE géorgien.

    TBILISSI, 27 septembre - RIA Novosti. L'ambassade russe à Tbilissi voit dans les actes des structures de force de la Géorgie une provocation et exprime sa protestation la plus résolue contre l'arrestation de quatre militaires russes, peut-on lire dans sa note adressée mercredi au MAE géorgien.

    "Le lieu où son retenus les officiers russes reste inconnu" et l'ambassade exige résolument leur libération et la levée de l'encerclement policier autour du siège du Groupe des troupes russes en Transcaucasie, rappelle la note diplomatique.

    "Ce n'est pas la première fois que nous entendons des déclarations de ce genre et à chaque fois on nous dit qu'il y a des preuves confirmant la justesse des démarches de la Géorgie. Mais jamais celles-ci n'ont été présentées ni à l'ambassade, ni à l'opinion. Il s'agit d'un acte ouvertement inamical de la part de ceux qui rejettent la moindre amélioration dans les rapports russo-géorgiens", a déclaré à RIA Novosti le porte-parole de la mission diplomatique russe à Tbilissi, Mikhaïl Svirine.

    A l'ambassade, on souligne également que toutes les démarches possibles seront entreprises pour obtenir la libération des citoyens russes.

    "L'ambassade considère la démarche de la Géorgie comme une mesure exceptionnellement inamicale et lourde des conséquences les plus négatives pour les rapports bilatéraux. La Géorgie en assumera l'entière responsabilité", peut-on encore lire dans la note.

    Dossier:
    Escalade des tensions Moscou-Tbilissi (101)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Moscou révèle les «terribles» conséquences d’une possible adhésion de la Géorgie à l’Otan
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik