Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Possibles sanctions économiques russes contre la Géorgie (vice-présidente de la Douma)

    Russie
    URL courte
    Escalade des tensions Moscou-Tbilissi (101)
    0 0 0

    La première vice-présidente de la Douma (chambre basse du parlement russe) Lioubov Sliska n'exclut pas que la Russie puisse prendre des sanctions économiques et financières contre la Géorgie.

    MOSCOU, 29 septembre - RIA Novosti. La première vice-présidente de la Douma (chambre basse du parlement russe) Lioubov Sliska n'exclut pas que la Russie puisse prendre des sanctions économiques et financières contre la Géorgie.

    "Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a passé les bornes", a déclaré vendredi Lioubov Sliska, commentant à RIA Novosti l'arrestation par les autorités géorgiennes d'officiers russes sous l'accusation d'espionnage.

    "Toutes ces actions spectaculaires - d'abord, l'arrestation d'opposants, ensuite celle de militaires russes et leur accusation d'espionnage - sont des actions barbares inadmissibles pour tout Etat européen", estime-t-elle.

    Au cours de la prochaine réunion plénière du 4 octobre, les parlementaires peuvent examiner le projet de résolution sur la situation en Géorgie.

    En plus de l'examen par la Douma d'une série de mesures à prendre contre la Géorgie, y compris économiques et financières, la Russie pourrait se souvenir des griefs à l'égard de la Russie qu'elle n'a pas fait ressortir. Il s'agit notamment des gorges de Pankissi, a-t-elle expliqué.

    La première vice-présidente de la Douma n'exclut pas non plus que, compte tenu des actions inconséquentes du président géorgien, Mikhaïl Saakachvili "puisse se rendre de nouveau à Moscou pour évoquer les rapports de bon voisinage entre nos pays".

    Dossier:
    Escalade des tensions Moscou-Tbilissi (101)

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    La vidéo du commando chargé d’expulser Saakachvili à Kiev publiée (vidéo)
    Bout de ligne: Saakachvili finit par être expulsé en Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik