Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Négociations Poutine-Loukachenko au Kremlin

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0

    Les négociations russo-biélorusses au sommet ont commencé au Kremlin. Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko examinent les moyens de régler la situation dans laquelle le budget russe essuie de grosses pertes lors du transport vers des pays tiers du pétrole russe raffiné en Biélorussie, a annoncé à RIA Novosti une source interne au Kremlin.

    MOSCOU, 10 novembre - RIA Novosti. Les négociations russo-biélorusses au sommet ont commencé au Kremlin.

    Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko examinent les moyens de régler la situation dans laquelle le budget russe essuie de grosses pertes lors du transport vers des pays tiers du pétrole russe raffiné en Biélorussie, a annoncé à RIA Novosti une source interne au Kremlin.

    La Russie est préoccupée par le fait que les quantités de pétrole livrées à la Biélorussie "dépassent notablement, de plusieurs fois", les besoins intérieurs du pays.

    "Le fait que le pétrole russe est exporté vers la Biélorussie en franchise pour être ensuite transporté vers des pays tiers, alors que les taxes d'exportation vont au budget biélorusse, engendre des pertes immenses pour le budget russe", a indiqué la source.

    La Russie est le principal fournisseur d'énergie en Biélorussie : 19,3 millions de tonnes de pétrole et 20,2 milliards de mètres cubes de gaz en 2005. En 2006, ces livraisons ont encore augmenté.

    Actuellement, le russe Gazprom et la compagnie publique biélorusse de transport de gaz Beltransgaz poursuivent leurs négociations sur la création d'une coentreprise et sur le prix du gaz qui sera vendu à la Biélorussie en 2007.

    "La Russie mène ces négociations sur une base exclusivement commerciale et considère toute tentative de les politiser comme une pression sur les parties contractantes", a rappelé la source.

    Parmi les problèmes commerciaux qui seront soulevés aux négociations, il a cité l'application de différents schémas de réexportation sous la marque de marchandises biélorusses, l'annulation des mesures prohibitives à l'égard des marchandises russes appliquées par Minsk et l'achèvement du processus d'unification des taxes douanières.

    M. Loukachenko avait annoncé plus tôt son intention de discuter à Moscou des problèmes d'actualité dans les rapports russo-biélorusses, dont l'édification de l'Etat de l'Union et l'intégration économique des deux pays.

    Moscou estime de son côté qu'un certain ralentissement est ressenti ces derniers temps dans la dynamique de l'intégration, en raison du retard pris dans la mise en �uvre des accords économiques entre les deux pays.

    "La Russie se prononce avec esprit de suite en faveur des mesures énergiques visant à achever la mise en place de l'espace économique unique et de l'union douanière, à approfondir l'intégration monétaire, à poursuivre l'unification des législations économiques des deux pays, comme cela est d'ailleurs prévu par le Traité d'Etat d'Union de 1999", a indiqué la source.

    Une prompte levée de toutes les barrières dans les échanges réciproques, dont les restrictions non tarifaires appliquées par la Biélorussie jouera un rôle non négligeable, selon elle.

    MM. Poutine et Loukachenko projettent de débattre de la coopération dans le cadre des structures d'intégration dans l'espace de la CEI, y compris dans le contexte de la préparation du sommet de la Communauté prévu pour le 28 novembre à Minsk.

    Lire aussi:

    Loukachenko accuse les USA et l’Allemagne de financer des provocations en Biélorussie
    Halte à l'hystérie autour d'exercices militaires en Biélorussie
    Les «Biélorusses en colère» protestent contre l’impôt «sur les parasites»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik