Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    En Russie trois entreprises et une faculté de chimie sont habilitées à manipuler du polonium 210

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 3 0 0

    En Russie trois entreprises et la faculté de chimie de l'Université de Moscou sont habilitées à manipuler du polonium 210, a appris RIA Novosti auprès de Rostekhnadzor (Service fédéral de surveillance écologique, technique et atomique).

    MOSCOU, 8 décembre - RIA Novosti. En Russie trois entreprises et la faculté de chimie de l'Université de Moscou sont habilitées à manipuler du polonium 210, a appris RIA Novosti auprès de Rostekhnadzor (Service fédéral de surveillance écologique, technique et atomique).

    Trois licences appropriées ont été délivrées au Centre nucléaire fédéral de Russie (Institut de physique expérimentale de Sarov), a indiqué le porte-parole de Rostekhnadzor.

    Ce sont des licences autorisant la manipulation de sources isotopiques et de substances radioactives, contenant du polonium, ainsi que des travaux dans le domaine de la recherche/développement impliquant l'utilisation de ces substances, a précisé l'interlocuteur de RIA Novosti en ajoutant que la faculté de chimie de l'Université de Moscou elle aussi avait été autorisée à manipuler des substances radioactives contenant du polonium.

    Une licence a aussi été délivrée à OAO Tekhsnabexport, autorisant cette société à manipuler les sources radio-isotopiques du polonium (octroi de services de médiation).

    Une sixième licence autorisant le transport de substances contenant du polonium 210 est en possession de l'entreprise privée NTTs Nuklon.

    Le site Internet de cette compagnie informe qu'elle est spécialisée dans les livraisons de produits pharmaceutiques, parmi lesquels il y a des produits radioactifs, ainsi que des isotopes radioactifs et stables. D'autre part, elle accorde des services de transport de frets radioactifs.

    RIA Novosti n'a pas encore réussi à obtenir auprès de ces organisations des informations sur les conditions de stockage et de transport ainsi que sur l'utilisation des substances radioactives contenant du polonium 210.

    Le directeur de Rostekhnadzor, Konstantin Poulikovski, a déclaré que dans tous les sites placés sous la surveillance de son département les matériaux nucléaires faisaient l'objet d'un contrôle rigoureux.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik