Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Litvinenko : le but du meurtre de l'ex-espion était de porter un coup à la Russie (Sergueï Stepachine)

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 1 0 0

    Serguei Stepachine, président de la Cour des comptes, a commenté vendredi pour les journalistes la mort d'Alexandre Litvinenko.

    MOSCOU, 8 décembre - RIA Novosti. Serguei Stepachine, président de la Cour des comptes, a commenté vendredi pour les journalistes la mort d'Alexandre Litvinenko.

    "Il est évident qu'Alexandre Litvinenko a été éliminé par ceux qui voulaient porter un coup au pouvoir actuel (en Russie)", a-t-il déclaré.

    "En tant qu'ancien directeur du FSB (Service fédéral de sécurité), je peux l'affirmer catégoriquement", a souligné Sergueï Stepachine.

    A son avis, Alexandre Litvinenko a décidé qu'il pouvait faire tout ce qu'il voulait, ce que prouvent les derniers contacts d'Alexandre Litvinenko qui avait rencontré Boris Berezovski et qui lui était tout dévoué.

    Alexandre Litvinenko ne disposait d'aucune information secrète", estime Sergueï Stepachine.

    Alexandre Litvinenko, ancien officier du FSB de Russie qui avait fui en Grande-Bretagne en 2000 et avait reçu son passeport britannique en octobre dernier est décédé le 23 novembre à l'University College Hospital de Londres à l'âge de 43 ans. Une grande quantité de polonium 210, matière hautement radioactive, a été détectée dans son corps.

    La section antiterroriste de Scotland Yard chargée d'enquêter sur les circonstances de sa mort a annoncé jeudi qu'elle était qualifiée maintenant de "meurtre présumé". Cette enquête revient à 300.000 livres sterling par semaine aux contribuables britanniques.

    L'autopsie du corps d'Alexandre Litvinenko a eu lieu le 1er décembre, mais les médecins n'ont pas encore émis leur avis officiel sur les causes de sa mort. On estime que cela sera chose faite d'ici peu. Les obsèques d'Alexandre Litvinenko ont eu lieu jeudi au cimetière de Highgate de Londres.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)

    Lire aussi:

    La Russie développe le 1er sous-marin nucléaire civil du monde
    Un nouveau réseau terroriste global objectivement créé, selon le FSB
    Lutte contre le terrorisme en Russie: 16 attentats déjoués, 46 cellules éliminées en 2016
    Les accusations de coup d'État fomenté au Monténégro sont «tirées par les cheveux»
    Russie: plus de 35 exercices antiterroristes en une semaine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik