Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou dément tirer un quelconque avantage du meurtre de Litvinenko

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 0 0 0

    L'empoisonnement au polonium de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko est contraire aux intérêts de l'Etat russe et à ses relations avec l'Union européenne, a déclaré vendredi à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko.

    MOSCOU, 8 décembre - RIA Novosti. L'empoisonnement au polonium de l'ex-agent secret russe Alexandre Litvinenko est contraire aux intérêts de l'Etat russe et à ses relations avec l'Union européenne, a déclaré vendredi à Moscou le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko.

    "Le meurtre de Litvinenko et les autres meurtres spectaculaires ne profitent ni aux relations entre la Russie et l'UE ni à l'Etat russe, ce qui est évident pour tout le monde. On dit couramment qu'il faut toujours chercher à qui profite le crime", a-t-il estimé lors d'une conférence en duplex Moscou-Berlin organisée par RIA Novosti.

    "Pour ce qui concerne les faits, nous nous sommes déjà mis d'accord avec la justice et les services britanniques. Nous sommes prêts à accorder toute notre assistance pour les aider à élucider cette affaire", a réitéré M. Grouchko.

    Alexandre Litvinenko est un ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) russe exilé en 2000 en Grande-Bretagne qui a fini par lui octroyer la nationalité britannique. Il est décédé mystérieusement le 23 novembre à l'University College Hospital de Londres. Les autorités sanitaires britanniques affirment avoir découvert dans sa dépouille des traces de polonium-210, substance radioactive hautement toxique.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik