Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Un volcan du Kamtchatka crache des cendres à 10 km d'altitude

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    Le volcan Chiveloutch qui s'est réveillé en décembre dernier sur la presqu'île russe du Kamtchatka, en Extrême-Orient, se montre particulièrement actif en produisant des colonnes de cendres dont la hauteur atteint 10 km.

    PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI (Russie), 4 janvier - RIA Novosti. Le volcan Chiveloutch qui s'est réveillé en décembre dernier sur la presqu'île russe du Kamtchatka, en Extrême-Orient, se montre particulièrement actif en produisant des colonnes de cendres dont la hauteur atteint 10 km.

    Si la surveillance vidéo du volcan est perturbée, les données sismiques comparées à celles des éruptions précédentes permettent de supposer que les nuages de cendres montent à une altitude de 6 à 10 km au-dessus du niveau de la mer, auxquelles s'ajoutent d'importantes coulées de lave. De forts tremblements de terres sont enregistrés même par les stations sismiques éloignées, a indiqué à RIA Novosti la cellule locale du Service géophysique de l'Académie russe des sciences.

    Sur les images satellite fournies par l'Alaska Volcano Observatory, on voit nettement une importante anomalie thermique autour du dôme actif du volcan.

    "La présente éruption du Chiveloutch est une anomalie, constate Alexeï Ozerov, chercheur à l'Institut de volcanologie et de sismologie (Académie russe des sciences). Ce volcan est normalement beaucoup plus calme".

    Le volcan Chiveloutch, haut de 3.283 m qui a dormi pendant environ une année, s'est réveillé le 5 décembre dernier. Depuis, certains jours, des colonnes de gaz et de cendres surplombent le pic. Le 26 décembre, une pluie de cendres rougeâtres s'est abattue sur Klioutchi, un village situé à 50 km du volcan, sans oublier la forte odeur de soufre qui s'est propagé dans l'air.

    Le Chiveloutch ne représente aucune menace pour les localités de la région, mais les nuages de cendres qui s'étirent sur des centaines de kilomètres risquent de perturber l'aviation. De plus, les cendres volcaniques peuvent provoquer des intoxications chez les hommes et les animaux. Les coulées de boues émises par le volcan par le passé avaient détruit à nombreuses reprises une route automobile en coupant la ville d'Oust-Kamtchatsk du reste de la région.

    "La population est bien informée des mesures de précaution à prendre en cas de pluies de cendres. Tous les services du district fonctionnent, et nous n'avons enregistré pour l'instant aucun incident lié à l'éruption du Chiveloutch", a indiqué à RIA Novosti le chef de l'administration du district d'Oust-Kamtchatsk, Boris Nevzorov.

    Lire aussi:

    Kamtchatka: un volcan crache des cendres à 12 km d’altitude
    Quels sont ces volcans voyous qui menacent les avions?
    Le panache de cendres d’un volcan risque d’ensevelir deux villages russes (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik