Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Russie souhaite renforcer la coopération avec la Kirghizie (Lavrov)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. La Russie est intéressée au renforcement de la coopération avec la Kirghizie et soutient les efforts déployés par les dirigeants de cette république axés sur la stabilité dans le pays, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Ouvrant la rencontre à Moscou avec son homologue kirghiz Alikbek Djekchenkoulov, Sergueï Lavrov a déclaré qu'il espérait passer en revue avec le ministre kirghiz tous les aspects de la coopération bilatérale.

    "Nous espérons examiner aujourd'hui tous les aspects des rapports (entre la Russie et la Kirghizie) qui se développent dynamiquement dans un esprit de partenariat", a indiqué Sergueï Lavrov.

    Le chef de la diplomatie russe a mentionné le développement intense du partenariat entre les deux pays sur le plan régional et l'établissement de la stabilité en Asie centrale.

    "Sur cet axe, notre coopération dans le cadre de l'OTSC (Organisation du Traité de sécurité collective), de l'OCS (Organisation de coopération de Shanghai) et de la CEI (Communauté des Etats indépendants) a une grande importance", a-t-il relevé.

    Alikbek Djekchenkoulov a transmis à Sergueï Lavrov l'invitation adressée par le président kirghiz Kourmanbek Bakiev à son homologue russe Vladimir Poutine à se rendre en visite dans la république en 2007.

    "L'invitation confirme, une fois de plus, les rapports d'alliance entre la Kirghizie et la Russie dans le domaine militaro-politique, ainsi que le développement régional dans le cadre des organisations comme l'OTSC, l'OCS et la CEEA (Communauté économique euro-asiatique), a fait remarquer Alikbek Djekchenkoulov.

    Il a exprimé l'espoir que 2007 serait une année de développement intensif des rapports kirghizo-russes.

    "Nous sommes là pour mettre les pendules à l'heure et confirmer l'aspiration au partenariat stratégique dans tous les domaines des rapports bilatéraux. J'espère que cette rencontre contribuera à leur renforcement. Nous estimons que nous possédons un potentiel non utilisé", a déclaré le ministre kirghiz des Affaires étrangères.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik