Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Russie pourrait accueillir 6 millions de travailleurs étrangers en 2007 (Service de migrations)

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0

    Viatcheslav Postavnine, vice-directeur du Service fédéral de migrations (FMS), juge suffisant un quota de six millions de travailleurs étrangers pour 2007 pour les pays ne pratiquant pas avec la Russie le système des visas.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. Viatcheslav Postavnine, vice-directeur du Service fédéral de migrations (FMS), juge suffisant un quota de six millions de travailleurs étrangers pour 2007 pour les pays ne pratiquant pas avec la Russie le système des visas.

    "Cela est parfaitement suffisant pour remplir nos objectifs économiques", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse mardi au siège de RIA Novosti.

    S'agissant de la nouvelle législation de travail russe qui vient d'entrer en vigueur (le 15 janvier 2007), le vice-directeur du FMS estime qu'elle ne permettra toutefois pas de régler complètement le problème de la migration clandestine.

    "Nous comprenons que la migration illicite restera. Mais nous pensons qu'un pourcentage notable de la migration clandestine deviendra légal", a-t-il estimé.

    Selon lui, le FMS mettra en oeuvre "l'ensemble de ses possibilités, notamment la régularisation des migrants clandestins ou leur conduite à la frontière".

    Les nouvelles règles relatives à la migration sont entrées en vigueur en Russie le 15 janvier dernier. Ce sont la loi sur le recensement et la loi - rénovée - sur la condition juridique des ressortissants étrangers en Russie. Il s'agit notamment d'un système simplifié d'enregistrement et de recensements de ressortissants étrangers et d'apatrides en Fédération de Russie.

    Les nouvelles lois rendent moins compliquées les procédures de migration et prévoient la possibilité, pour les étrangers arrivant en Russie en provenance des pays dits sans visas, l'octroi du permis de séjour sans tenir compte des quotas, en se fondant uniquement sur une simple déclaration. Les étrangers résidant en Russie à titre permanent ou provisoire sont maintenant exempts de réenregistrements annuels.

    Parallèlement à la simplification, pour les ressortissants étrangers, des procédures de migration, les outils de régulation d'Etat en matière de migration sont perfectionnés. Par exemple, une nouvelle loi fédérale complète le mécanisme existant d'établissement des quotas de travailleurs étrangers, ce qui permet de tenir compte des caractéristiques non seulement quantitatives mais aussi qualitatives (métier, qualification) des travailleurs étrangers, et de réguler les flux de migration au niveau aussi bien fédéral que régional.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik