Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Pas de financement des élections russes par les Etats-Unis (parlementaire)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    La décision de l'administration américaine de débourser des fonds pour les élections en Russie est inadmissible.

    MOSCOU, 11 avril - RIA Novosti. La décision de l'administration américaine de débourser des fonds pour les élections en Russie est inadmissible. Cela pourrait entraîner l'annulation de leurs résultats, a déclaré le parlementaire russe Viktor Ozerov en commentant mercredi le rapport annuel du département d'Etat sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde.

    Diffusé la semaine dernière, le rapport souligne que "grâce à la formation dispensée aux parties politiques et aux journalistes couvrant des questions politiques, ainsi qu'à travers les initiatives de formation destinées aux électeurs russes, les Etats-Unis contribuent à l'organisation d'élections libres et honnêtes à la Douma en décembre 2007 et de la présidentielle en mars 2008".

    M. Ozerov, qui dirige le comité défense et sécurité du Conseil de la Fédération, a fait savoir que la chambre haute du parlement envisageait d'adopter vendredi prochain une déclaration spéciale consacrée au rapport du département d'Etat. Le travail sur le texte de la déclaration avait déjà commencé à la demande du président de la chambre haute.

    "Ce rapport est la preuve d'une ingérence ciblée d'un Etat dans les affaires d'un autre. Le Conseil de la Fédération ne peut pas ne pas réagir à cette tentative de déstabiliser la situation en Russie", a souligné M. Ozerov.

    Le président du comité pour le droit constitutionnel du Conseil de la Fédération, Iouri Charandine, estime à son tour que ces actes de l'administration américaine pourraient faire l'objet de débats aux Nations unies. "Le rapport publié atteste que les Etats-Unis s'efforcent de déstabiliser la situation en Russie et dans d'autres pays. Ces faits constituent un motif suffisant pour saisir les Nations unies", a déclaré le sénateur russe.

    Lire aussi:

    Envoi d'armes supplémentaires en Syrie: un non-événement, selon un sénateur
    Restituer la Crimée, une demande US «aussi irréaliste que celle de rendre l’Alaska»
    L’entretien entre Poutine et Trump pourrait déboucher sur des actions conjointes en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik