Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou répond à Washington sur la démocratie et les droits de l'homme

    Russie
    URL courte
    0 110

    Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a qualifié mercredi de politisé le rapport du Département d'Etat américain sur le soutien aux droits de l'homme et à la démocratie dans le monde et pointé une interprétation arbitraire des faits dans le passage concernant la Russie.

    MOSCOU, 11 avril - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a qualifié mercredi de politisé le rapport du Département d'Etat américain sur le soutien aux droits de l'homme et à la démocratie dans le monde et pointé une interprétation arbitraire des faits dans le passage concernant la Russie.

    "Dans le passage du document consacré à la Russie, tout un arsenal d'astuces peu compliquées sont employées en vue de persuader les contribuables américains et l'opinion publique que la Russie a besoin d'une démocratisation urgente", indique le ministère russe dans un commentaire.

    De l'avis des auteurs du rapport américain, "l'abandon" des normes démocratiques est observé presque dans toutes les sphères de la vie politique et sociale de la Russie et la situation se détériorerait sans l'activité de l'ambassade américaine à Moscou qui vise à soutenir les ONG et toutes sortes d'initiatives démocratiques, souligne le ministère russe.

    La Russie est disposée à mener un dialogue concret et constructif sur les droits de l'homme avec tous les pays, y compris avec les Etats-Unis, souligne le MID. Cependant, la Russie juge inadmissible d'utiliser les idées de la démocratie et les droits de l'homme pour dissimuler une ingérence dans les affaires intérieures d'autres Etats, notamment par l'intermédiaire des missions diplomatiques des Etats-Unis à l'étranger, résume le ministère.

    Lire aussi:

    Le Pentagone a bien deviné: Moscou voit les tentatives US de renverser son gouvernement
    La fermeture du consulat à San Francisco, une violation flagrante du droit international
    Zakharova explique pourquoi le ministère russe des Affaires étrangères est poli
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik