Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Douma réclame des mesures contre les tentatives d'ingérence dans les affaires intérieures russes

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0

    La Douma (chambre basse du parlement russe) s'est indignée d'une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Russie, se référant au rapport annuel du Département d'Etat américain sur le soutien aux droits de l'homme et à la démocratie dans le monde.

    MOSCOU, 12 avril - RIA Novosti. La Douma (chambre basse du parlement russe) s'est indignée d'une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Russie, se référant au rapport annuel du Département d'Etat américain sur le soutien aux droits de l'homme et à la démocratie dans le monde.

    Les députés estiment que les dirigeants russes doivent prévoir un ensemble de mesures destinées à mettre fin aux tentatives d'ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Russie. La Douma a l'intention d'adopter vendredi une déclaration à ce sujet.

    "Pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, les Etats-Unis ont ouvertement reconnu qu'ils investissaient des sommes immenses dans la création de groupes d'influence chargé d'endoctriner l'opinion publique russe", indiquent les parlementaires.

    Le rapport, qui est en fait un compte rendu destiné aux contribuables américains, montre l'envergure et la diversité des tentatives faites par les autorités américaines en vue d'exercer une influence sur la vie politique en Russie en finançant toutes sortes d'actions ayant pour but de déstabiliser la situation dans notre pays, font remarquer les parlementaires.

    La Douma qualifie cette ingérence dans les affaires intérieures de la Russie d'inadmissible et de contraire au droit international et aux normes démocratiques adoptées dans le monde. "Sous prétexte de soutenir les droits de l'homme et la démocratie, les autorités américaines appliquent, en réalité, une politique visant à instaurer un monde unipolaire dans l'intérêt des Etats-Unis", indiquent les députés.

    Certains faits dénaturés concernant la Tchétchénie témoignent du caractère négatif et antirusse du rapport, lit-on dans le projet de déclaration.

    Lire aussi:

    Moscou mènera son enquête sur l’ingérence possible des médias US dans les élections russes
    Pour la CIA, la menace d'une «ingérence» russe pèse toujours sur les États-Unis
    «L'activité de certains médias en Russie est coordonnée depuis l'étranger»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik