Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    "Marche du Désaccord": le Parti communiste dénonce le comportement de la police

    Russie
    URL courte
    Manifestations à Moscou (11)
    0 0 0 0
    MOSCOU, 16 avril - RIA Novosti. Le leader du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) Guennadi Ziouganov a condamné le comportement de la police lors la "Marche du Désaccord" organisée le 14 avril à Moscou et Saint-Pétersbourg, et a appelé le Parquet général à "réagir".

    Le numéro un du Parti communiste a dit en même temps "désapprouver" le comportement des manifestants.

    "Pour ce qui est de la police, son comportement est absolument disproportionné. La force ne règle rien. Le Parquet doit réagir et les autorités respecter la Constitution", a indiqué M. Ziouganov.

    Le leader du KPRF a aussi regretté que "les jeunes qui veulent exprimer leur désaccord répondent aux appels des "oranges" russes (la couleur orange est celle des partisans de la "révolution" ukrainienne de novembre-décembre 2004 inspirée par des forces pro-occidentales, ndlr).

    "Nous n'avons pas besoin d'une pègre orange, comme en Ukraine", a ajouté M. Ziouganov.

    Selon les services judiciaires et de sécurité de Moscou, lors de la Marche du Désaccord du 14 avril, les forces anti-émeutes (OMON) ont interpellé près de 250 personnes, dont Garry Kasparov, leader du Front civil unifié. A Saint-Pétersbourg, selon la police locale, près de 170 personnes ont été arrêtées.

    D'après les représentants des forces de l'ordre, la police a agi de manière adéquate à la situation et dans le respect de la légalité. L'organisation de défenseurs des droits de l'homme, Human Rights Watch, a de son côté déclaré qu'en dispersant la Marche du Désaccord interdite par les autorités de Moscou, la police a utilisé des moyens démesurés".

    Dossier:
    Manifestations à Moscou (11)

    Lire aussi:

    Macron, Poutine: qui respecte qui?
    Macron qualifie de «très importants» les rapports avec Moscou
    Macron: «Je respecte Vladimir Poutine»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik