Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le Kremlin souligne le caractère manifeste des propos de Berezovski sur le renversement du pouvoir en Russie

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    Le Kremlin explique sa vive réaction aux propos tenus par Boris Berezovski par la forme pour la première fois manifeste sous laquelle ce dernier a présenté ses plans de renversement du pouvoir en Russie par la violence.

    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. Le Kremlin explique sa vive réaction aux propos tenus par Boris Berezovski par la forme pour la première fois manifeste sous laquelle ce dernier a présenté ses plans de renversement du pouvoir en Russie par la violence.

    "Nous avions entendu maintes fois les appels de Boris Berezovski à renverser le régime en Russie en recourant à la violence... Mais les déclarations faites à la presse britannique en Grande-Bretagne, plus précisément au quotidien The Guardian, ont pris pour la première fois une forme aussi évidente. Le caractère criminel de son acte est indéniable", a déclaré Dmitri Peskov, premier adjoint au porte-parole du président russe, dans une interview à la chaîne de télévision Russia Today. Son interview sera retransmise mardi.

    Dmitri Peskov a précisé n'avoir pas l'intention d'exagérer le sens des propos de Boris Berezovski et la signification de ses menaces.

    "Mais le fait que ses menaces partent du territoire britannique rend une réaction de notre part nécessaire et inévitable", a-t-il dit.

    De l'avis de Dmitri Peskov, Boris Berezovski est trop éloigné de la réalité: "La Russie a radicalement changé depuis que cet homme a quitté notre pays. C'est un Etat tout à fait nouveau et, à mon avis, bien moins vulnérable aux menaces extérieures".

    M. Peskov a qualifié de bluff les affirmations de Boris Berezovski selon lesquelles le milliardaire fugitif finançait "des gens proches du président Poutine".

    "En revanche, je suis certain qu'il entretient des contacts avec des centres ou des mouvements politiques proches des milieux d'opposition", a-t-il poursuivi.

    Il a en outre déclaré ignorer pourquoi la Grande-Bretagne avait jugé insuffisantes les preuves fournies par la Russie pour l'extradition de Boris Berezovski.

    Moscou comprend, a-t-il poursuivi, que le tribunal britannique est tout à fait indépendant, et que la décision éventuellement prise par le gouvernement sur l'extradition de Boris Berezovski sera transmise au tribunal.

    La Russie poursuivra "ses tentatives d'assurer son retour (Berezovski) à Moscou pour mener à bien les procédures qui s'imposent". "Nous jugeons important de prouver que l'enquête et la condamnation sont inévitables", a souligné Dmitri Peskov.

    Lire aussi:

    Johnson pourrait garder son poste au gouvernement UK après les élections
    Un ministre antisubversion pour protéger Londres contre les "hackers russes"
    Londres ne veut pas d'une nouvelle guerre froide
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik