Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Poutine décrète la fusion de deux monopoles pipeliniers (Gazeta.Ru)

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. Le président Vladimir Poutine a signé le décret sur la remise à Transneft de la totalité des actions de Transnefteprodoukt. Pour ce faire TNP est exclu de la liste des entreprises stratégiques. Transneft va ainsi obtenir des fonds supplémentaires pour de nouveaux projets d'envergure, disent les analystes, cependant la fusion de ces sociétés indique clairement qu'il n'y aura jamais d'oléoducs privés en Russie.

    Transneft est un monopole propriétaire et opérateur d'un réseau de transport acheminant 93% du brut extrait en Russie. La société possède 48.700 kilomètres de conduites principales. Son chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de 2006 s'est monté à 147 milliards de roubles (l'euro s'échange contre environ 34,5 roubles) pour un bénéfice net de 50,9 milliards de roubles.

    TNP est monopoleuse dans le domaine du transport des produits pétroliers par conduite. La longueur totale des conduites principales qu'elle possède est de 19.300 kilomètres. En 2005, cette société a réalisé un chiffre d'affaires de 13,9 milliards de roubles pour un bénéfice net de 4,4 milliards de roubles.

    Pour Mikhaïl Kroutikhine, analyste de RusEnergy, cette transaction "traduit les ambitions impériales de certaines forces au Kremlin". "Actuellement Transneft est une des sociétés phares en matière de transparence et de comptabilité, explique-t-il. Après la fusion avec TNP elle gagnera en volume et perdra en souplesse alors qu'elle a déjà du mal à gérer trois grands projets: VSTO, BTS-2 et Burgas-Alexandroupolis".

    Les analystes boursiers ont une approche de l'événement plus optimiste que celle des corporatistes. "D'un côté, pour Transneft TNP est un casse-tête supplémentaire, mais de l'autre c'est une possibilité d'obtenir des fonds supplémentaires, fait remarquer Maxime Chein, analyste de Brokerkreditservis. "Transneft n'est peut-être pas confronté à des problèmes de crédits, néanmoins il a besoin d'une source de financement supplémentaire et c'est TNP qui lui fournira, dit Konstantin Tcherepanov, analyste de la société de placement Rye, Man & Gor Securuities. TNP générera des liquidités qui par la suite seront utilisées par Transneft".

    La fusion des deux sociétés publiques exclura pratiquement toute possibilité d'apparition d'oléoducs privés en Russie. "La consolidation du transport du pétrole et des produits pétroliers est tardive, mais mieux vaut tard que jamais, estime Natalia Miltchakova, analyste de la maison de courtage Otkrytie. La fusion de Transneft et de TNP va muscler le monopole public du transport du pétrole et des produits pétroliers et il ne sera même plus question d'envisager la construction d'oléoducs privés. Ils ne pourront exister qu'en qualité d'embranchements d'oléoducs principaux appartenant à l'Etat.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    La Chine a importé 100 M t de pétrole russe
    Les USA durcissent les sanctions contre des citoyens et entreprises russes
    La Russie appelle Pyongyang à renoncer à son programme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik