Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russie Juste (centre gauche), troisième groupe politique à la Douma, veut dépasser les communistes

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. Russie Juste forme le troisième groupe politique à la Douma et entend dépasser les communistes avant la fin de la législature, a déclaré mardi le vice-président du groupe RJ, Ivan Khartchenko.

    Mardi, le groupe a accueilli dans ses rangs le président du Parti du peuple, Guennadi Goudkov, il n'y a pas longtemps membre du groupe de Russie Unie (centre, centre droit), et le membre de ce même parti Anatoli Aksakov, vice-président du comité bancaire de la Douma.

    "Russie Juste compte maintenant plus de députés que les Libéraux démocrates (de Vladimir Jirinovski) et avant la fin de la législature Russie Juste a toutes les chances de devenir le deuxième groupe politique à avoir plus de députés que les communistes", a affirmé M. Khartchenko dans un entretien avec les journalistes.

    Le groupe communiste compte 48 députés, celui des Libéraux démocrates 30 et Russie Juste après l'adhésion des MM. Goudkov et Aksakov 32. Le parti de la majorité, Russie Unie, disposait, au 16 avril, de 306 sièges.

    Guennadi Goudkov a noté de son côté sur "plusieurs dizaines de députés" pouvaient encore adhérer à Russie Juste. Cet intérêt s'explique, selon lui, par la possibilité de constituer une force constructive en opposition au parti du pouvoir (Russie Unie).

    Le député estime néanmoins qu'il y a des forces politiques saines au sein du KPRF (parti communiste), qui peuvent engager un dialogue et une coopération avec Russie Juste. "Le KPRF n'a guère le choix devant lui. Soit mourir debout, soit s'engager dans la voie social-démocrate, qui n'est pas fermée", a encore affirmé M. Goudkov.

    Lire aussi:

    Assassinat d'un ex-député russe dans le centre de Kiev
    Poutine sera-t-il ou non candidat à la prochaine présidentielle?
    L’opposition syrienne salue le rôle de la Russie dans le règlement syrien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik