Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    L'expérience de Gazprom contribuera au succès de Sakhaline-2 (Sakhalin Energy)

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 18 avril - RIA Novosti. Le management de Sakhalin Energy, opérateur du projet énergétique Sakhaline-2 développé dans l'île russe de Sakhaline en Extrême-Orient, se félicite de l'entrée du holding gazier russe Gazprom dans le projet.

    "Sakhalin Energy salue son nouvel actionnaire, la société Gazprom", peut-on lire dans un communiqué de presse de l'opérateur.

    Mercredi, les actionnaires de Sakhalin Energy ont signé avec le russe Gazprom un contrat d'achat-vente, en vertu duquel le groupe gazier russe devient propriétaire d'un bloc de contrôle de la compagnie opératrice.

    "Nous saluons l'entrée de la plus importante des compagnies gazières du monde dans Sakhalin Energy en qualité de son principal actionnaire. Gazprom apporte au projet Sakhaline-2 sa très vaste expérience qui sera d'utilité exceptionnelle pour achever les travaux dans le cadre de la deuxième étape (de la réalisation du projet) et pour augmenter la portée du projet à terme. La nouvelle composition élargie d'actionnaires renforce notre capacité de réaliser ce projet pionnier pour le bien de nos actionnaires, de l'île de Sakhaline, de la Fédération de Russie et de nos acheteurs en Asie et Amérique du Nord", a indiqué le principal directeur exécutif de Sakhalin Energy, Ian Craig, cité par le communiqué.

    "Sakhalin Energy conserve son statut d'opérateur du projet Sakhaline-2 dont la réalisation sera poursuivie sur la base de l'Accord de partage de la production signé en 1994 entre la Fédération de Russie et Sakhalin Energy", souligne encore le communiqué.

    Aux termes des documents signés mercredi, le russe Gazprom devient propriétaire des 50% plus une action de la société Sakhalin Energy. Résultat, les anciens actionnaires de Sakhalin Energy voient diminuer leur part dans son capital : Shell détiendra ainsi 27,5% des participations, les japonais Mitsui et Mitsubishi 12,5% et 10% respectivement.

    Deux gisements d'hydrocarbures dont les réserves sont estimées à 150 millions de tonnes de pétrole et à 500 milliards de mètres cubes de gaz sont mis en valeur dans le cadre du projet Sakhaline-2 d'un coût de 20 milliards de dollars. La construction d'une usine de liquéfaction de gaz (d'une capacité de 9,6 millions de tonnes par an) est également projetée.

    Lire aussi:

    La Russie propose au Japon de construire un pont entre Sakhaline et Hokkaïdo
    Des adeptes de Daech qui préparaient un attentat arrêtés dans l’Extrême-Orient russe
    Disparition mystérieuse de Sakhaline des cartes de Yandex après le tir nord-coréen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik