Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Boris Eltsine est mort (FICHE BIOGRAPHIQUE)

    Russie
    URL courte
    Décès de Boris Eltsine (31)
    0 501
    MOSCOU, 23 avril - RIA Novosti. Le premier président russe Boris Eltsine est décédé lundi à l'âge de 76 ans, a annoncé le service de presse du Kremlin.

    Selon la Première chaîne de télévision russe, Boris Eltsine est décédé des suites d'une crise cardiaque.

    Boris Eltsine est né le 1er février 1931 dans le village de Boutka, dans la région de Sverdlovsk.

    Diplômé de la faculté du bâtiment de l'Institut polytechnique ouralien (1955). De 1955 à 1968, il est contremaître, chef de chantier, ingénieur en chef de l'entreprise de travaux publics Ioujgorstroï, ingénieur en chef, directeur du Combinat de construction de maisons de Sverdlovsk. Adhère au PCUS (Parti communiste de l'Union soviétique) en 1961.

    De 1968 à 1976, Boris Eltsine dirige le service du bâtiment du Comité du PCUS de la région de Sverdlovsk. En 1975, il est nommé secrétaire du Comité du PCUS de la région de Sverdlovsk, responsable du développement industriel de la région.

    En 1976-1985, il est premier secrétaire du Comité du PCUS de la région de Sverdlovsk. En 1978-1989, il est député au Soviet suprême de l'URSS (membre du Soviet de l'Union). De 1984 à 1985 et de 1986 à 1988, Boris Eltsine est membre du Présidium du Soviet suprême de l'URSS.

    En 1981, au XXVIe congrès du PCUS, il est élu membre du Comité central du PCUS (il occupe ces fonctions jusqu'en 1990). La même année il prend la tête du service du bâtiment du CC du PCUS. En juin 1985, il est secrétaire du Comité central du parti pour la construction.

    De décembre 1985 à novembre 1987, il est premier secrétaire du Comité du PCUS de Moscou-ville.

    De novembre 1987 à 1989, Boris Eltsine est premier vice-président du Gosstroï de l'URSS-ministre de l'URSS. En 1989-1990, il est président du Comité du Soviet suprême de l'URSS pour la construction et l'architecture.

    Le 29 mai 1990, au 1er congrès des députés du peuple de la RSFSR (République socialiste fédérative soviétique de Russie), Boris Eltsine est élu président du Soviet suprême de la RSFSR avec le soutien actif du bloc Russie démocratique. Il occupe ce poste jusqu'au mois de juin 1991. Le 12 juillet 1990, au XXVIIIe congrès du PCUS il quitte les rangs du parti.

    Le 12 juin 1991, dans le cadre d'élections générales directes, Boris Eltsine est élu premier président de la Russie. Il cumule ce poste avec les fonctions de président de la Commission constitutionnelle de la Russie, de président de la Commission extraordinaire pour l'alimentation et de président du Conseil supérieur consultatif de coordination. De novembre 1991 à mai 1993, il dirige le gouvernement russe.

    Le 3 juillet 1996, dans le cadre d'élections générales directes à deux tours, il est élu président de la Russie pour un deuxième mandat.

    Le 5 novembre 1996, Boris Eltsine subit un pontage coronarien multiple au Centre cardiologique russe.

    A partir du 7 mai 1992, il est Chef suprême des Forces armées russes. Il est également président du Conseil de sécurité et du Conseil de défense de Russie.

    De décembre 1993 à 2000, il est président de la Communauté des Etats indépendants.

    Le 31 décembre 1999, à 12h00, Boris Eltsine renonce de plein gré à ses attributions de président de la Fédération de Russie et les confie au chef du gouvernement, Vladimir Poutine. Dans le message qu'il adresse aux habitants de la Russie Boris Eltsine annonce qu'il quitte son poste de président avant terme. Il dit qu'il avait pris conscience que c'est ce qu'il devait faire étant donné que la Russie devait s'engager dans le nouveau millénaire "avec de nouveaux politiques, avec de nouveaux visages, avec des gens intelligents, forts et énergiques. Quant à ceux qui comme nous détiennent les rênes du pouvoir depuis de longues années, ils doivent s'en aller".

    Le 5 avril 2000, le premier président russe, Boris Eltsine, s'est vu remettre sa carte de retraité et de vétéran du travail.

    Boris Eltsine a écrit trois livres. Il est décoré de l'ordre de Lénine, de deux ordres du Drapeau Rouge du Travail, de l'ordre Insigne d'honneur. Il a également été honoré de plusieurs distinctions étrangères.

    Dossier:
    Décès de Boris Eltsine (31)

    Lire aussi:

    Retour sur les «grandes premières» au sommet entre Washington et Moscou
    Jusqu'à 20 ans de prison pour les meurtriers de Boris Nemtsov
    «Nous réussirons un formidable Brexit»: Boris Johnson dément vouloir démissionner
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik