Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Eltsine a réussi à briser le mur entre le pouvoir et la société (Poutine)

    Russie
    URL courte
    Décès de Boris Eltsine (31)
    0 0 01

    Le premier président russe Boris Eltsine décédé lundi et enterré mercredi à Moscou a modifié le visage du pouvoir dans le pays, brisant le mur entre le pouvoir et la société, a déclaré mercredi lors de la réception funèbre au Kremlin le président russe Vladimir Poutine.

    MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti. Le premier président russe Boris Eltsine décédé lundi et enterré mercredi à Moscou a modifié le visage du pouvoir dans le pays, brisant le mur entre le pouvoir et la société, a déclaré mercredi lors de la réception funèbre au Kremlin le président russe Vladimir Poutine.

    "Devenu président grâce au soutien de millions de Russes, il a modifié le visage du pouvoir, brisant le mur orbe qui se tenait entre la société et l'Etat. Il a servi son peuple avec courage et abnégation", a indiqué le chef de l'Etat.

    "Il savait et aimait parler aux gens, et son discours était ouvert et direct. Il n'était jamais dans l'ombre et ne se cachait pas derrière les dos des autres. Il a même souvent pris sur lui les critiques, engageant sa responsabilité personnelle pour les décisions les plus dures, mais parfois tout à fait indispensables", a souligné M. Poutine.

    Et d'ajouter que Eltsine, premier dirigeant russe élu par tout le peuple, s'était chargé des missions les plus difficiles lors de la mise en place des principales institutions démocratiques.

    "Je suis persuadé que seul un leader tel que lui, formé et conforté par la grande Russie, pouvait réveiller et conduire un pays tel que le nôtre vers des changements fondamentaux", a poursuivi le président russe.

    Vladimir Poutine a qualifié Boris Eltsine d'homme "d'une envergure et d'une générosité véritablement russes" qui possédait une volonté inflexible et une détermination sans faille.

    Boris Eltsine avait été élu président russe en 1991 et réélu pour un second mandat présidentiel en 1996. A la fin de 1999, il avait volontairement démissionné, invitant les Russes à soutenir à l'élection présidentielle suivante la candidature de Vladimir Poutine, premier ministre à l'époque.

    Dossier:
    Décès de Boris Eltsine (31)

    Lire aussi:

    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    À qui profite la russophobie? La réponse du Washington Times
    Jusqu'à 20 ans de prison pour les meurtriers de Boris Nemtsov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik