Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russes et Américains invoquent l'ABM pour régler d'autres problèmes (Nezavissimaïa gazeta)

    Russie
    URL courte
    0 101
    MOSCOU, 26 avril - RIA Novosti. Les pourparlers que le nouveau secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a eus à Moscou tout comme le litige russo-américain au sujet de l'ABM ont laissé une impression assez étrange. Les uns et les autres pourraient bien être davantage préoccupés par le règlement de problèmes purement internes.

    Selon Alexandre Khramtchikhine, de l'Institut d'analyse politique et militaire, le péril présenté pour la Russie par les missiles antimissiles "polonais" et le radar "tchèque" sera purement virtuel au moins dans une quelconque perspective visible, probablement toujours. On peut dire la même chose en ce qui concerne le danger présenté pour les Etats-Unis par les missiles balistiques iraniens: ici le taux de probabilité de ce danger est de 0,01%. Pourquoi les Américains ont-il besoin de ce système? Comment expliquer l'hystérie russe à propos de cette question?

    Le Kremlin connait pertinemment les véritables intentions de la Maison-Blanche et inversement. En réalité, Washington brandit l'ABM pour effrayer Moscou tandis que celui-ci fait de même en annonçant des "mesures adéquates", pour régler des problèmes tout à fait autres.

    Le Pentagone et le complexe militaro-militaire américain souhaiteraient pouvoir disposer toujours d'autant d'argent qu'aujourd'hui, aussi ont-ils besoin de projets grandioses, qui par la même occasion montrent au contribuable américain qu'ils se soucient de sa sécurité.

    Pour fortifier le régime, les dirigeants russes ont besoin de créer un climat de "forteresse assiégée", aussi dans ce sens l'ABM américaine est-elle pour eux une aubaine rêvée. L'homme de la rue croit volontiers que "la Russie est ceinte de bases militaires américaines", il n'a aucune notion du potentiel réel des Etats-Unis et de l'OTAN, des possibilités techniques de l'ABM américaine et de ses propres forces nucléaires stratégiques.

    Ces derniers temps les parties s'en donnent à coeur joie pour se frapper mutuellement aux endroits sensibles, ce qui leur fait plus mal encore. Elles doivent faire monter les prix et trouver un prétexte pour un échange, et elles y parviennent au moyen de la chimérique ABM. C'est de cet échange que le patron du Pentagone est venu parler à Moscou. Nous ne connaitrons les résultats des négociations que par des signes indirects étant donné qu'ils n'auront aucun rapport avec l'ABM.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Quelles sont les capacités des ABM stratégiques russe?
    Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik