Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Défense antimissile: le problème doit être examiné à l'OSCE (sénateur russe)

    Russie
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 201

    L'examen du déploiement de bases ABM américaines en Pologne et en République tchèque par l'OSCE permettra à celle-ci de s'occuper d'une affaire concrète, conformément à sa vocation, a déclaré Mikhaïl Marguelov, président du comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    MOSCOU, 26 avril - RIA Novosti. L'examen du déploiement de bases ABM américaines en Pologne et en République tchèque par l'OSCE permettra à celle-ci de s'occuper d'une affaire concrète, conformément à sa vocation, a déclaré Mikhaïl Marguelov, président du comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    "La proposition de Vladimir Poutine d'examiner le problème à l'OSCE est une bonne occasion pour l'OSCE de s'occuper enfin d'une affaire concrète", a-t-il déclaré après le message du président à l'Assemblée fédérale (parlement).

    Mikhaïl Marguelov a rappelé que l'OSCE avait été fondée en tant que conférence pour la sécurité et la coopération en Europe pendant la guerre froide, lorsque les deux blocs - l'Organisation du Traité de Varsovie et l'OTAN - se faisaient face.

    "Examinons enfin les questions de sécurité à l'OSCE", a proposé le sénateur.

    Dans son message annuel à l'Assemblée fédérale, Vladimir Poutine a

    proposé d'examiner à l'OSCE le problème du déploiement de bases américaines de défense antimissile en Pologne et en République tchèque.

    "Il est évident que les plans des Etats-Unis de déploiement du système de défense antimissile en Europe ne concernent pas que les rapports russo-américains. Cela touche, dans telle ou telle mesure, les intérêts de tous les Etats européens, y compris non membres de l'OTAN", a dit notamment le président russe.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: les USA appellent la Russie à utiliser son influence
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik