Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Défense antimissile: le problème doit être examiné à l'OSCE (sénateur russe)

    Russie
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 01

    L'examen du déploiement de bases ABM américaines en Pologne et en République tchèque par l'OSCE permettra à celle-ci de s'occuper d'une affaire concrète, conformément à sa vocation, a déclaré Mikhaïl Marguelov, président du comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    MOSCOU, 26 avril - RIA Novosti. L'examen du déploiement de bases ABM américaines en Pologne et en République tchèque par l'OSCE permettra à celle-ci de s'occuper d'une affaire concrète, conformément à sa vocation, a déclaré Mikhaïl Marguelov, président du comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    "La proposition de Vladimir Poutine d'examiner le problème à l'OSCE est une bonne occasion pour l'OSCE de s'occuper enfin d'une affaire concrète", a-t-il déclaré après le message du président à l'Assemblée fédérale (parlement).

    Mikhaïl Marguelov a rappelé que l'OSCE avait été fondée en tant que conférence pour la sécurité et la coopération en Europe pendant la guerre froide, lorsque les deux blocs - l'Organisation du Traité de Varsovie et l'OTAN - se faisaient face.

    "Examinons enfin les questions de sécurité à l'OSCE", a proposé le sénateur.

    Dans son message annuel à l'Assemblée fédérale, Vladimir Poutine a

    proposé d'examiner à l'OSCE le problème du déploiement de bases américaines de défense antimissile en Pologne et en République tchèque.

    "Il est évident que les plans des Etats-Unis de déploiement du système de défense antimissile en Europe ne concernent pas que les rapports russo-américains. Cela touche, dans telle ou telle mesure, les intérêts de tous les Etats européens, y compris non membres de l'OTAN", a dit notamment le président russe.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Moscou propose à ses partenaires de «réviser les cartes» militaires en Europe
    Poutine et Merkel d’accord sur le déploiement des forces de l’Onu dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik