Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    FCE: la Russie prête à entamer des négociations avec l'OTAN

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0

    Le ministère russe de la Défense va soulever la question du lancement des négociations sur le sort du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) lors de la réunion du Conseil Russie-OTAN le 10 mai à Bruxelles, selon le service de presse du ministère.

    MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti. Le ministère russe de la Défense va soulever la question du lancement des négociations sur le sort du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) lors de la réunion du Conseil Russie-OTAN le 10 mai à Bruxelles, selon le service de presse du ministère.

    "Je serai moi-même le 10 mai à Bruxelles. Nous sommes prêts à entamer des négociations et ferons connaître la position du président à nos collègues", a déclaré vendredi à Moscou le premier vice-ministre de la Défense et chef d'Etat-major général des Forces armées russes, Iouri Balouïevski, qui dirigera la délégation russe à la réunion bruxelloise du Conseil conjoint permanent (CCP) Russie-OTAN.

    Le président russe Vladimir Poutine a proposé jeudi dans son message annuel à l'Assemblée fédérale (parlement) de déclarer un moratoire sur la participation de la Russie au Traité sur les forces conventionnelles en Europe tant que tous les Etats membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord n'auront pas ratifié ce traité et ne se seront pas mis à l'appliquer. M. Poutine a proposé de discuter de ce problème au sein du CCP Russie-OTAN et a même évoqué un éventuel retrait de la Russie du FCE si les négociations n'avançaient pas.

    Une source au Kremlin a fait savoir à RIA Novosti que les partenaires de la Russie dans le cadre du Traité FCE avaient un an pour décider de son sort.

    Lire aussi:

    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    Trump appelé à sortir du Traité sur les missiles à portée intermédiaire
    La Russie prête à reprendre le dialogue avec l'Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik