Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La disparition de Mstislav Rostropovitch est une perte irréparable (Alexis II)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies, Alexis II, a adressé vendredi ses condoléances à la cantatrice Galina Vichnevskaïa après le décès de son époux Mstislav Rostropovitch, éminent violoncelliste et chef d'orchestre, rapporte le Patriarcat de Moscou.

    MOSCOU, 27 avril - RIA Novosti. Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies, Alexis II, a adressé vendredi ses condoléances à la cantatrice Galina Vichnevskaïa après le décès de son époux Mstislav Rostropovitch, éminent violoncelliste et chef d'orchestre, rapporte le Patriarcat de Moscou.

    "C'est avec une profonde douleur que j'ai accueilli la nouvelle de la disparition de votre époux Mstislav Leopoldovitch Rostropovitch. Le Seigneur a rappelé à lui un musicien véritablement éminent de notre temps, et cela est une perte irréparable pour le monde entier", lit-on dans le message du chef de l'Eglise orthodoxe russe, dont le texte a été publié vendredi par le service de presse du Patriarcat de Moscou.

    Dans le même temps, a ajouté Alexis II, Mstislav Rostropovitch était une grande personnalité publique infatigable, défenseur de la dignité humaine et de la liberté spirituelle.

    "Il a prouvé par ses actes son amour de la Patrie. A l'époque soviétique des troubles et des catastrophes, Mstislav Rostropovitch n'a pas eu peur de prendre la défense de l'éminent écrivain russe Alexandre Soljenitsyne. Cet acte de courage lui a valu l'expulsion du pays ainsi que celle de toute sa famille pour une vingtaine d'années", a noté le Patriarche.

    Alexis II a également rappelé la participation de Mstislav Rostropovitch à la reconstruction de la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

    "Il avait proposé et organisé un concert de bienfaisance dont les recettes avaient été employées pour reconstruire cette cathédrale détruite dans le passé. Et voilà qu'aujourd'hui dans cette même église, unis par la prière, nous l'accompagnons dans sa dernière demeure", a déclaré le Patriarche.

    "Le mystère de la mort est grand et impénétrable, mais les chrétiens ont l'espoir et la foi en ce que la mort n'est pas la fin de tout, mais le début d'une vie éternelle".

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine rend hommage aux reliques de Saint Nicolas
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Assad reconnaît la contribution des églises chrétiennes au maintien de l’unité syrienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik