Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russie-Estonie: le démontage du monument fait obstacle aux échanges économiques (Moscou)

    Russie
    URL courte
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)
    0 0 0 0

    Le démontage à Tallinn d'un monument à la mémoire des soldats soviétiques entravera la coopération économiques russo-estonienne, a estimé samedi à Genève le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Iakovenko.

    MOSCOU, 28 avril - RIA Novosti. Le démontage à Tallinn d'un monument à la mémoire des soldats soviétiques entravera la coopération économiques russo-estonienne, a estimé samedi à Genève le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Iakovenko.

    "Le démantèlement du monument porte atteinte à la mémoire de ceux qui ont défendu les peuples d'Europe contre le nazisme. Ces démarches créent des problèmes y compris pour la promotion des contacts économiques", a-t-il indiqué, lors de la 62e session de la Commission économique européenne, cité dans un communiqué par le ministère russe des Affaires étrangères.

    Même si une Europe stable correspond aux intérêts de tous les pays, la Russie ne peut pas fermer les yeux sur "les faits qui corrompent les fondements de l'Europe, bafouent les valeurs qui définissent la culture et la démocratie européennes". Le démontage du monument soviétique est "une tentative de réécrire l'histoire sur laquelle repose la Charte des Nations Unies", a constaté M. Iakovenko.

    "La communauté internationale doit dégriser les autoriser estoniennes", a-t-il insisté.

    Des troubles massifs ont éclaté à Tallinn dans la nuit de jeudi à vendredi quand les autorités estoniennes ont commencé les travaux d'exhumation et d'identification des dépouilles des soldats soviétiques enterrés devant le mémorial au Soldat libérateur, dans le centre-ville.

    Le gouvernement estonien, qui n'envisageait pas de démonter le monument avant la fête de la Victoire du 9 mai, a alors décidé de le démanteler en urgence. Selon un responsable du gouvernement, le monument a été scié en plusieurs morceaux et évacué du centre-ville vers un lieu tenu secret.

    Les désordres ont repris dans la nuit de vendredi à samedi. Presque 500 personnes ont été arrêtées, et une soixantaine d'autres ont été blessées. Trois policiers ont également été blessés, dont trois grièvement.

    Dossier:
    Démontage du monument au Soldat liberateur à Tallinn (64)

    Lire aussi:

    À Varsovie, des Polonais protestent contre la démolition des monuments soviétiques
    La Russie appelle l’Europe à lutter ensemble contre la résurgence du nazisme
    Diktat de la minorité: la «guerre des monuments» monte en puissance aux USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik