Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Attentat au bus piégé en Russie: 8 morts, 51 blessés (SYNTHESE)

    Russie
    URL courte
    0 01

    Huit personnes ont trouvé la mort et cinquante et une autres ont été blessées dans l'explosion d'un bus piégé mercredi matin à Togliatti, dans la région de Samara (Volga).

    TOGLIATTI (Russie), 31 octobre - RIA Novosti. Huit personnes ont trouvé la mort et cinquante et une autres ont été blessées dans l'explosion d'un bus piégé mercredi matin à Togliatti, dans la région de Samara (Volga).

    Une enquête judiciaire pour terrorisme (art. 205 du Code pénal), détention illégale d'explosifs (art. 222) et homicide (art. 105) a été ouverte suite à l'explosion, a annoncé à la presse le gouverneur de la région de Samara, Vladimir Artiakov.

    Un engin d'environ 2 kg d'équivalent TNT fixé sous le bus serait à l'origine de l'explosion, a indiqué Iouri Rojine, responsable régional du Service fédéral de sécurité (FSB), interrogé par RIA Novosti.

    L'explosion s'est produite à environ 8 heures locales (04h17 GMT), en pleine heure de pointe, au coin des rues Karl Marx et Gagarine dans le centre de Togliatti.

    "Etant donné que l'explosion a eu lieu dans un bus bondé à une heure de pointe, nous privilégions la piste de l'attentat", a précisé M. Rojine.

    "Parmi les blessés il y a beaucoup de brûlés. D'autres personnes qui se trouvaient à côté du bus au moment de l'explosion ont également reçu des brûlures ou ont été blessées par des éclats", a indiqué à RIA Novosti un responsable du Centre régional de médecine des catastrophes.

    Une vingtaine d'étudiants et plusieurs professeurs d'une école supérieure locale proche du lieu de l'attentat figurent parmi les blessés. Une étudiante, que le souffle a projetée par la fenêtre, a subi un traumatisme crânien, le feu ayant brûlé tous ses cheveux.

    SUITE TRAGIQUE D'EXPLOSIONS

    Il s'agit d'une troisième explosion perpétrée dans les transports russes depuis deux semaines. Le 25 octobre, un minibus express avait explosé à Samara sans faire de victimes. Deux jours plus tôt, un autre minibus avait sauté dans la république russe du Daghestan, voisine de la Tchétchénie, faisant un mort et huit blessés.

    En août dernier, le déraillement d'un train effectuant la liaison entre Moscou et Saint-Pétersbourg a fait 60 blessés, dont 30 ont été hospitalisés, un engin explosif étant à l'origine de l'accident.

    Plusieurs attentats meurtriers ont affecté les transports russes en 2004. 49 personnes ont trouvé la mort et plus de 300 autres ont été blessées dans deux attentats perpétrés le 6 février et le 31 août 2004 dans le métro de Moscou.

    Le 24 août 2004, deux femmes kamikazes se sont fait exploser à bord d'un Tu-134 et d'un Tu-154 effectuant des liaisons domestiques. Ces attentats ont coûté la vie à 90 personnes, équipages compris.

    ECHEANCES ELECTORALES

    L'explosion de Togliatti est une tentative de déstabiliser la situation en Russie à la veille des élections législatives du 2 décembre prochain, a déclaré à RIA Novosti le vice-président du comité pour la sécurité de la Douma (chambre basse du parlement russe), Viktor Ilioukhine.

    "C'est une tentative de déstabiliser la situation dans les régions en pleine campagne électorale. La question essentielle est de savoir à qui cela profite", a-t-il lancé.

    Son avis est partagé par le député Guennadi Goudkov, également membre du comité pour la sécurité de la Douma, qui rappelle que l'explosion s'est produite en pleine heure de pointe.

    Lire aussi:

    Une explosion frappe la gare de Hama en Syrie, des morts
    Deux explosions successives dans le centre-ville de Lougansk, des blessés
    Explosion dans le centre de Kiev le jour de l'Indépendance de l'Ukraine, des blessés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik