Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Russie ne se laissera pas imposer de restrictions sur les exportations d'armements (Poutine)

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    La Russie ne permettra pas qu'on lui impose des restrictions sur les exportations d'armements si celles-ci ne violent pas les normes internationales, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    MOSCOU, 31 octobre - RIA Novosti. La Russie ne permettra pas qu'on lui impose des restrictions sur les exportations d'armements si celles-ci ne violent pas les normes internationales, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    "Toute tentative pour nous imposer d'autres restrictions (en dehors des normes internationales), fondées sur des appréciations unilatérales et politisées, ne sera pas prise en compte", a-t-il déclaré devant la commission gouvernementale pour la coopération militaire et technique avec les pays étrangers.

    Les livraisons d'armes russes tendent exclusivement à consolider la capacité défensive des pays importateurs de matériels militaires, à maintenir la stabilité et à renforcer la stabilité de ces Etats.

    "Il s'agit d'une priorité absolue pour nous. La Russie a toujours strictement respecté, respecte et respectera ses engagements dans la sphère militaire et technique et notamment le régime de contrôle des exportations", a indiqué le président.

    Les Etats-Unis ont à plusieurs reprises appelé la Russie à arrêter les livraisons d'armes aux pays ayant des régimes politiques douteux aux yeux de Washington.

    Ainsi la semaine dernière, le sous-secrétaire américain en charge des questions politiques, Nicholas Burns, a estimé que le gouvernement russe devait cesser les livraisons d'armes à l'Iran. A la fin de 2005, Moscou et Téhéran a signé un contrat prévoyant la vente aux Iraniens un lot de systèmes de missiles sol-air Tor-M1. Aux termes de ce contrat, la Russie devrait fournir à l'Iran 29 systèmes pour 700 millions de dollars. Moscou a à plusieurs reprises déclaré que ce contrat n'enfreignait aucun accord international.

    Lire aussi:

    La Russie a livré des S-300 à l’Iran. Et après?
    S-400 russes pour la Turquie: le contrat de livraison prêt à être signé
    Prolifération d’armes US: les intérêts russes lésés?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik