Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    "Affaire Litvinenko": la version de la BBC est absurde (Lougovoï)

    Russie
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 11
    S'abonner

    Lundi, l'homme d'affaires russe Andreï Lougovoï a qualifié d'absurde la nouvelle version de l'assassinat de l'ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) Alexandre Litvinenko, avancée par la chaîne de télévision britannique BBC.

    MOSCOU, 26 novembre - RIA Novosti. Lundi, l'homme d'affaires russe Andreï Lougovoï a qualifié d'absurde la nouvelle version de l'assassinat de l'ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) Alexandre Litvinenko, avancée par la chaîne de télévision britannique BBC.

    "La version de la BBC selon laquelle j'aurais pu assassiner involontairement Alexandre Litvinenko est tout à fait absurde et profite politiquement à Londres et aux services secrets britanniques", a déclaré par téléphone à RIA Novosti Andreï Lougovoï, actuellement en campagne électorale en Transbaïkalie pour les prochaines législatives.

    Dimanche, la BBC-2 a présenté un film intitulé "L'homme le plus recherché de Grande-Bretagne". Selon les auteurs du film, on aurait pu donner à M. Lougovoï une substance pour qu'il l'additionne à des aliments consommés par M. Litvinenko. Qui plus est, ils prétendent que M. Lougovoï aurait pu être convaincu qu'il ne s'agissait pas d'une substance radioactive mortelle, mais d'un psychotrope - le fameux "sérum de la vérité".

    "Je suis un professionnel et je ne permettrai à personne de m'utiliser. Je répète une fois de plus que cette version est absurde du point de vue du bon sens, mais, sur le plan politique, elle profite manifestement aux services secrets britanniques et aux véritables assassins d'Alexandre Litvinenko", a dit l'homme d'affaires.

    Et d'ajouter: "Je suis persuadé que les vrais coupables de ce crime se trouvent à Londres et que dans toute cette histoire ce n'est pas moi qui ai été manipulé, mais Litvinenko lui-même qui a été, bon gré mal gré, utilisé et assassiné par la suite".

    Selon M. Lougovoï, la nouvelle version proposée par la chaîne de télévision britannique vise avant tout à justifier l'échec de l'instruction et des services secrets britanniques.

    Toute cette histoire confirme une fois de plus qu'il est beaucoup plus important pour Londres de trouver le commanditaire du meurtre de Litvinenko que l'exécutant de ce crime, a ajouté l'homme d'affaires.

    "Il est parfaitement évident à présent que, selon la version britannique, c'est obligatoirement Moscou qui est le en commanditaire du crime", a conclu M. Lougovoï.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik