Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    British Council: réouverture des bureaux de Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg

    Russie
    URL courte
    0 110

    Les bureaux du British Council (BC) de Saint-Pétersbourg et d'Ekaterinbourg ont repris leur travail après les fêtes de fin d'année, malgré l'instruction du ministère russe des Affaires étrangères de fermer les bureaux du BC dans les régions russes, a annoncé le directeur du BC en Russie James Kennedy.

    SAINT-PETERSBOURG, 14 janvier - RIA Novosti. Les bureaux du British Council (BC) de Saint-Pétersbourg et d'Ekaterinbourg ont repris leur travail après les fêtes de fin d'année, malgré l'instruction du ministère russe des Affaires étrangères de fermer les bureaux du BC dans les régions russes, a annoncé le directeur du BC en Russie James Kennedy.

    Selon lui, le bureau du BC à Ekaterinbourg, situé dans le bâtiment du consulat britannique, a repris le travail le 9 janvier.

    "En octobre 2007, il avait été déclaré qu'en accord avec la stratégie globale le centre informatif et la bibliothèque du BC seraient confiés à des partenaires. Depuis décembre 2007, ces organismes sont effectivement gérés par un partenaire et le BC d'Ekaterinbourg s'occupe d'autres projets", a déclaré M. Kennedy.

    Stephen Kinnock, directeur du BC de Saint-Pétersbourg, a annoncé pour sa part à RIA Novosti que son bureau avait ouvert ses portes le 14 janvier après les vacances d'hiver, sans que son travail n'ait subi de changement.

    "Le bureau de Saint-Pétersbourg est de nouveau ouvert et travaille en régime normal. Notre statut reste inchangé, a déclaré M. Kinnok.

    Comme il ressort d'une déclaration du porte-parole de la diplomatie russe Mikhaïl Kamynine, publiée le 3 janvier dernier par le ministère des Affaires étrangères (MID), le British Council a été invité à fermer ses bureaux de Saint-Pétersbourg et d'Ekaterinbourg à compter du 1er janvier 2008.

    Le document stipule que la partie russe avait averti les consulats de Grande-Bretagne dans ces deux villes qui abritaient des bureaux régionaux du British Council "en violation de la Convention de Vienne sur les relations consulaires de 1963".

    Lire aussi:

    Cinq villes russes sont déjà prêtes à accueillir le Mondial 2018
    La date de l’inspection finale des stades russes du Mondial 2018 est connue
    À l’approche du Mondial, les transports de St-Pétersbourg s’offriront le wi-fi gratuit
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik