Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Sida en Russie: 408.000 séropositifs dépistés depuis 1987

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti. Plus de 408.000 séropositifs ont été dépistés en Russie depuis 1987, a annoncé aux journalistes lundi le médecin hygiéniste en chef russe, Guennadi Onichtchenko.

    "Depuis le début du dépistage de l'épidémie de sida, selon les données au 31 décembre 2007, 408.535 séropositifs ont été recensés en Russie dont 2.719 enfants. Parmi eux, 1.297 sont nés de mère séropositive", a déclaré M. Onichtchenko.

    Selon des données communiquées auparavant, plus de 405.000 séropositifs étaient enregistrés au 1er décembre 2007.

    Selon le Service fédéral russe de protection des consommateurs (Rospotrebnadzor), le virus du sida a été dépisté chez près de 24 millions de Russes. 30.526 personnes subissent un traitement antirétroviral. 4.000 personnes reçoivent des soins au sein de centres pénitentiaires, et 5.476 sujets sont en attente de traitement.

    En 2007, 6.239 femmes enceintes, soit 72,5% des demandeuses, ont subi une prophylaxie chimique.

    "En 2007, nous avons comptabilisé 50.000 personnes. Aujourd'hui, 78% des séropositifs sont pris en compte, et ce chiffre justifie la confiance de ces personnes envers l'Etat", a indiqué M. Onichtchenko.

    Un des principaux problèmes reste comme auparavant la capacité matérielle à traiter les personnes séropositives.

    "Plus de 2.600 personnes ont mis un terme à leur traitement en 2.007 pour diverses raisons: certains ont repris l'usage de drogues, d'autres purgent une peine de prison, etc."

    A l'heure actuelle, plus de 251.500 citoyens séropositifs sont sous observation dans les dispensaires de soin.

    M. Onichtchenko a ajouté qu'au terme du premier trimestre 2008, 8,4 millions de Russes seraient vaccinés contre l'hépatite B, conformément au plan pour 2008.

    Lire aussi:

    Du sexe contre un déjeuner: le fléau de la prostitution infantile au Kenya
    Des militaires du bataillon nationaliste ukrainien Tornado condamnés pour torture
    Une nouvelle maladie mortelle sème la panique en Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik