Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les études du fond de l'océan Arctique confirment son appartenance à la Russie (océanologue)

    Russie
    URL courte
    0 8 0 0

    Les échantillons prélevés par l'expédition russe sur le fond océanique au Pôle Nord géographique démontrent l'appartenance de ce secteur à la dorsale Lomonossov, a déclaré mardi aux journalistes le chef de laboratoire de l'Institut académique russe d'océanologie Anatoli Sagalevitch.

    MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. Les échantillons prélevés par l'expédition russe sur le fond océanique au Pôle Nord géographique démontrent l'appartenance de ce secteur à la dorsale Lomonossov, a déclaré mardi aux journalistes le chef de laboratoire de l'Institut académique russe d'océanologie Anatoli Sagalevitch.

    Au cours de l'été 2007, le chercheur a pris part à la plongée à bord d'un bathyscaphe russe MIR au fond de l'océan Arctique revendiqué par la Russie, les Etats-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège. Selon les chercheurs, ces territoires recèlent jusqu'à 25% des réserves mondiales de pétrole et de gaz.

    Selon lui, "les résultats de l'analyse (de ces échantillons) montrent que les matières remontées à la surface appartiennent à la dorsale Lomonossov", laquelle à son tour fait partie du plateau continental russe. Anatoli Sagalevitch estime également que cette découverte de l'expédition russe aura une grande signification pour le partage de l'océan.

    "Tôt ou tard, ce partage aura lieu, et l'étude de tel ou tel secteur aura une grande signification pour cela", a expliqué le chercheur.

    Un mois après la fin de l'expédition russe, une expédition analogue a été envoyée par les Etats-Unis. L'objectif de cette expédition consistait à étudier la possibilité d'incorporer cette région au plateau continental élargi des Etats-Unis.

    Lire aussi:

    La région polaire russe vue par des explorateurs
    Une aquarelle vieille de 118 ans découverte en Antarctique
    L’expédition de militaires russes au pôle Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik