Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Cour européenne des droits de l'homme condamne la Russie pour la mort de deux civils

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0
    PARIS, 18 janvier - RIA Novosti. La Cour européenne des droits de l'Homme de Strasbourg a condamné l'Etat russe à verser 100.000 euros à titre d'indemnisation aux familles de deux habitants d'Ingouchie, dans le Caucase du Nord, tués lors d'une opération antiterroriste menée par l'armée fédérale à la frontière de la Tchétchénie en août 2000.

    Outre cette indemnisation, la Russie devra verser 9.000 euros de frais de justice.

    Les demandes présentées part les membres des familles de MM. Khalid Khatsiev et Kazbek Akiev se référent aux dépositions de témoins et affirment que les deux hommes ont été tués par des missiles lancés depuis un hélicoptère près du village d'Archty, en Ingouchie.

    La partie russe affirme de son côté que les habitants d'Ingouchie ont été convenablement informés de l'attitude à adopter dans de telles circonstances: ne pas bouger, montrer un bout de tissu blanc et n'entreprendre aucune action avant un contrôle d'identité. Selon le gouvernement russe, MM. Khastiev et Akiev, qui travaillaient dans un champ, n'ont pas respectés ces consignes. Ils auraient en outre été armés et auraient tenté de fuir un hélicoptère à bord de leur voiture.

    La Cour a rejeté les arguments du gouvernement et a estimé qu'il avait violé les articles 2 (droit à la vie), 13 (droit à un recours effectif devant les autorités nationales en cas de violation de droits protégés par la Convention) et 38 de la Convention européenne des droits de l'homme. La Cour est consciente de la situation difficile en Tchétchénie en 2000 qui exigeait des mesures exceptionnelles contre un soulèvement armé, mais estime que cela ne justifie pas le recours à la force contre les civils, peut-on lire dans la déclaration de la Cour.

    Lire aussi:

    La Russie évacue plus de 40 femmes et enfants des points chauds en Syrie
    Bienvenue en Tchétchénie: Merkel et Macron invités à évaluer la situation des homosexuels
    L’homosexuel tchétchène s’excuse et se dit victime de la presse occidentale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik